Aylin Manço


PRÉSENTATION
Née en 1991, Aylin Manço vit à Bruxelles. Après des études d’ingénieure et une brève carrière de consultante, elle entre en 2016 au Master de Création Littéraire de l’Université et école d’art du Havre. Elle partage désormais son temps entre la traduction littéraire depuis l’anglais et l’écriture de textes pour la jeunesse. Ses romans traitent de sujets très réels (la maladie d’un parent, les relations mère-fille, la découverte de la sexualité, les amitiés à l’adolescence, …) à travers des éléments merveilleux. Ainsi, son premier roman, La dernière marée, imagine un monde où la mer se retire sans s’arrêter et décrit les effets que ce cataclysme a sur la famille d’Elo, l’héroïne, et en particulier sur ses relations avec sa mère…


BIBLIOGRAPHIE


NOS EXPERTS EN PARLENT
Le Carnet et les Instants

Paru dans la collection « Exprim’ » chez l’éditeur Sarbacane, Ogresse est un roman pour adolescents frontal, sans détour, et surtout, honnête. D’un bout à l’autre de l’histoire, la psychologie des personnages est soignée, tant dans les relations entre les différents protagonistes que dans l’expression des tensions et désirs qui habitent l’héroïne, justement surnommée « H ». On retrouve dans ce récit les préoccupations des ados d’hier et d’aujourd’hui : l’amitié, la peur de rejet, la divorce des parents et l’éveil, parfois déroutant, d’une sexualité. Ces sujets sont traités sans détour, avec une loyauté face au réel dont seule fait preuve une autrice qui garde bien en tête les joies et douleurs de l’adolescence. Mais…


Karoo

Il parait qu’il arrive à l’amour d’être dévorant, mais a-t-il le pouvoir d’empêcher de dévorer ? Avec Ogresse, Aylin Manço signe un second roman rempli de viande saignante, de frissons saupoudrés de mystères, mais surtout d’amour.


Le synopsis d'Ogresse annonce la couleur : l’horreur va s’inviter dans le quotidien ordinaire d’Hyppolite (surnommée « H »), adolescente bruxelloise de 16 ans aux parents fraîchement divorcés.…