Astrid Chaffringeon


BIBLIOGRAPHIE


NOS EXPERTS EN PARLENT
Le Carnet et les Instants

Claire, une traductrice bordelaise, doit laisser partir la prunelle de ses yeux. Son fils, Sacha, s’en va à Pune, en Inde, pour poursuivre son cursus scolaire. Elle craint ce départ, elle qui a vu tant d’êtres aimés disparaître. Elle a élevé son fils seule, le père s’étant tué en voiture alors qu’elle était encore enceinte de Sacha. Fait étrange : ses propres parents sont également morts quelques semaines plus tard dans un accident de voiture.La mort, l’absence et les disparitions rôdent et charrient avec elles une imagerie crépusculaire. Une ruée de scarabées, de coléoptères et bêtes en tout genre ne cessent de se ruer sur Claire, tandis qu’une araignée lui grignote doucement le cerveau. Cet ultime abandon finira-t-il par fermer…


Le Carnet et les Instants

La narratrice, une photographe d’origine espagnole, revient sur son parcours parsemé d’embûches, ses relations, ses rencontres, sa carrière, ses années à Paris, à Durbuy, sa résidence d’artiste sur une île finlandaise… Elle nous prévient d’entrée de jeu : nous aurons besoin de tous les éléments pour bien comprendre son histoire. Le récit, qui n’est pas linéaire, vagabonde entre ses pensées. De digression en digression, nous apprenons qu’elle est en prison. Depuis sa cellule, elle entraîne le lecteur dans son récit afin de savoir ce qui l’a amenée là.À vingt ans, elle s’installe à Paris. Jeune artiste sans le sou, un peu barrée et légèrement mélancolique, elle trouve comme logement un atelier, « un mixte…


Karoo

Cueillir ses rires comme des bourgeons, c’est le titre poético-énigmatique d’un roman qu’on attendait depuis longtemps : le tout premier d’Astrid Chaffringeon, dont on connaissait déjà le sens esthétique et l’acuité idéelle avec son très beau projet de lieu d’art à domicile, Chantier(s) Art House.

Cueillir ses rires comme des bourgeons, c’est le titre poético-énigmatique d’un roman qu’on attendait depuis longtemps : le tout premier d’Astrid Chaffringeon, dont on connaissait déjà le sens esthétique et l’acuité idéelle avec son très beau projet de lieu d’art à domicile, Chantier(s) Art House.


Claire est une mère faite célibataire, qui survit aux deuils successifs autour d’elle et à la médiocrité…


Karoo

Rencontre avec Astrid Chaffringeon à l'occasion de la parution de Chambre avec vue, paru chez Éléments de langage : balade le long de quelques extraits...

Rencontre avec Astrid Chaffringeon à l'occasion de la parution de Chambre avec vue, paru chez Éléments de langage : balade le long de quelques extraits...

 « J’y ai vu mon corps posé là à contempler pour l’éternité la mer, ses promesses et ses secrets, sa redoutable fraîcheur, son écume insolente. »

Nous voici à la fenêtre de cette chambre avec vue ?

Ou à l’inverse, c’est peut-être ici le corps qui est fenêtre et qui convie à une expérience singulière de l’espace. De tout temps, je me suis demandé ce qui structurait, chez les…