Anita DROHÉ


PRÉSENTATION
Née à Virton le 30 juin 1949, Anita Drohé a été bercée, dans sa plus tendre enfance, aux accents du Chant des partisans, des coups de gueule de Marguerite Brouhon - sa voisine - et des frasques de Nestor Outer énoncées à voix feutrées. De là sans doute sa passion pour les chats, sa curiosité pour le monde des arts et son rêve de voyages. L'ailleurs autorise à l'extase de la découverte et des retrouvailles : elle a arrêté ses lieux de méditation sur les Zattere du Dorsoduro ou dans les jardins de Suzhou.Elle a découvert le monde des livres au cours de ses humanités gréco-latines à l'Athénée Royal de Virton où elle enseigne depuis 1975.Elle a collaboré aux revues La Dryade et le Gletton dont elle fut co-fondatrice. Ses poèmes primés au tournoi de poésie «Liège des jeunes poètes» ont été publiés dans l'anthologie Poètes français du Luxembourg belge (R. Brucher, Ed. de l'Académie luxembourgeoise, 1978). Elle publie L'effusion ou les impossibles amours de Virton et Saint-Mard, puis Le dictionnaire de l'effusion avec les compères Claude Bossicart, Jean-Luc Geoffroy et Claude Raucy. Lorsque la plume la démange, elle accouche d'un pamphlet, rédige un vibrant hommage, compose un texte utilitaire. Car son statut de femme au travail ne l'autorise pas à disposer du temps suffisant pour une production plus abondante.

BIBLIOGRAPHIE