Vert bouteille






NOS EXPERTS EN PARLENT...
Le Carnet et les Instants

L’enfance ? Une période unique où se mêlent insouciance et joie de vivre. Pour Yves Wellens, le « vert paradis de l’enfance » décrit par Charles Baudelaire a vite cédé sa place à un vert bouteille, un vert assombri par les nombreuses fioles vidées par son père.Yves Wellens nous propose un récit autobiographique à la troisième personne. La confusion n’en est que plus belle puisque le héros s’appelle Je. Cet usage crée de curieux effets grammaticaux qui n’en sont que plus savoureux. Au fil des pages, se succèdent des souvenirs d’enfance, des anecdotes se déroulant dans un quartier du nord de Bruxelles. Il est question du cinéma du coin, des films qu’on y découvrait, de l’opération à cœur ouvert de Je à quatre ans et demi, des…


AVIS D'UTILISATEURS

FIRST:xfirstword - "Vert bouteille"
stdClass Object ( [audiences] => [domains] => Array ( [0] => 9548 ) )

Ceci pourrait également vous intéresser...

Sarah, feuille morte

Dans ce bref roman, en quatre épisodes ou quatre saisons du même…

Mes vacances à Morro Bay

« […] mes vacances n’ont pas encore réellement débuté qu’elles s’annoncent déjà…

Le chant du chardonneret

Carine MESTDAG , Le chant du chardonneret , Murmure des soirs, 2024, 163 p., 20…