Un Orval des ors vaut



NOS EXPERTS EN PARLENT...
Le Carnet et les Instants

À l’abbaye d’Orval, quelques 26664 bouteilles (soit 1111 casiers) de bière, à peine chargées sur le camion prêt à partir à destination de la France, sont dérobées lors d’un braquage expéditif. Deux moines restent sur le carreau. Un groupe terroriste revendique l’attaque, au nom de la soif des Belges : les fréquentes pénuries de la précieuse trappiste, dues à l’indécrottable refus des moines d’augmenter leur production, leur semblent un motif suffisant pour empêcher que la moindre goutte de leur breuvage favori quitte le territoire.Ezéchiel Lesoudeur, dit « le Morgazh », dans son café-restaurant habituel parisien, découvre la nouvelle et s’en émeut au point de se lancer dans l’enquête. Il ne sera pas dit qu’on le privera…


AVIS D'UTILISATEURS

FIRST:xfirstword - "Un Orval des ors vaut"
stdClass Object ( [audiences] => [domains] => Array ( [0] => 16454 ) )

Ceci pourrait également vous intéresser...

Poissons volants

C’est le bout du bout du sud d’une Andalousie qui n’a que peu de rapports avec…

Oeil-de-Dieu

Voici l’histoire drôle et pathétique de François Puissant, employé de banque passionné par la lecture de…

La Gueule du loup

Le commissaire Roy dit « Libellule » n’a pas la stature du commissaire Maigret. Courtois, discret, de petite…