Tu t’appelleras Lapin


RÉSUMÉ
Belette, 7 ans, vit dans un village en bordure de forêt. Un jour, elle découvre un gigantesque lapin couché sur le sol. Personne ne semble savoir d’où il vient ni ce qu’il fait là. Et aucun villageois n’arrive à le déplacer en raison de son poids. Le lapin sert alors de terrain de jeu aux enfants et d’ami pour Belette, avant de repartir comme il était venu. Une histoire sur la peur de l’inconnu.

DOCUMENT(S) ASSOCIÉ(S)

COUPS DE CŒUR ET SÉLECTIONS

À PROPOS DE L'AUTEUR
Marine Schneider
Auteur et illustrateur de Tu t’appelleras Lapin

Née le 20 mars 1991 à Anderlecht

Master en Beaux-Arts - option illustration, LUCA Schools of Arts, Gand

Inspirée par mes voyages, le plus souvent dans le Nord, c’est en mêlant plusieurs techniques telles que la gouache, le crayon, l’acrylique, le pastel, le pochoir et parfois le collage que je réalise mes images, souvent très colorées. Je me laisse également inspirer par le monde qui m’entoure pour écrire des histoires, simples, mais (je l’espère) poétiques et dans lesquelles il est facile de se retrouver. Lauréate d'une Bourse de la Fédération Wallonie-Bruxelles - Découverte, 2016 Lauréate d'une Bourse de la Fédération Wallonie-Bruxelles - Aide à la création, 2020 Lauréate d'une Bourse de la Fédération Wallonie-Bruxelles - Aide au projet, 2021


NOS EXPERTS EN PARLENT...
Ricochet

Quelque part entre rêve et réalité, entre village et forêt, du côté « d’ailleurs », vit seule une étrange fillette : Belette. Son prénom interroge, est-ce un surnom ? Un trait de caractère ? Elle est futée, capable de vire seule, en totale liberté, au contact de la nature. Un matin, cette liberté s’affronte à une réalité très étrange : une forme immense ! « Ce matin,…


Karoo

Lorsque le sauvage s’immisce d’un coup (mais à pas de loup) dans le quotidien d’une petite fille, le familier se colore d’inattendu et les frontières s’estompent pour laisser place à un univers fabuleux, tissé des plus singulières rencontres.

Tu t’appelleras Lapin est un ouvrage de l’autrice et illustratrice Marine Schneider, publié aux éditions Versant Sud. Ce bel album mêle l’ordinaire à l’époustouflant, la candeur au discernement, et nomme l’enfant tisseur·se de ponts entre les mondes : iel est celui ou celle dont les yeux voient clair au point de ne pas visualiser de frontière entre les univers. Les points de contact entre les mondes se distinguent parmi les superpositions des formes et des couleurs, dans la transparence de certains volumes…


Le Carnet et les Instants

Marine SCHNEIDER, Tu t’appelleras Lapin, Versant Sud, 2020, 48 p., 14 €, ISBN : 978-2-930938-24-0L’univers de Marine Schneider se pelotonne dans un fantastique mystérieux. Cette artiste crée des albums atmosphériques qui surprennent et intriguent. Son trait se fait épuré et expressif quand elle envisage certains personnages, alors que sa technique se ramifie au moment de représenter la nature. Effets d’aquarelle et de pastel, rehaussements de contours, texture en superpositions, perspectives recalibrées, variations autour des verts et du saumon… Par touches, aplats, traits et nuages, Schneider compose avec sensibilité un imaginaire dense, silencieux et accueillant qui suscite une irrésistible envie de le pénétrer.« Personne…


AVIS D'UTILISATEURS

FIRST:belette village histoire forêt couleur album - "Tu t’appelleras Lapin"
stdClass Object ( [audiences] => Array ( [0] => 16281 ) [domains] => Array ( [0] => 9534 ) )

Ceci pourrait également vous intéresser...

Flip et Flap cherchent un trésor

Le grand-père de Flip et Flap leur a laissé une mystérieuse carte avant de disparaître. Les deux petits ratons laveurs décident de partir à la recherche du trésor dans la forêt et croisent de nombreux animaux sur leur chemin. Au terme de leur aventure, Flip et Flap sont heureux d'avoir rencontré plein de nouveaux amis, n'est-ce pas le plus beau trésor qu'on puisse espérer trouver ?  Le grand-père de Flip et Flap est mort. Mais, avant de mourir, il leur a confié une carte au trésor. Les deux ratons laveurs n’hésitent pas : ils partent à la découverte du trésor, comme leur grand-père aventurier le faisait avant eux. Cependant, le parcours n’est pas facile : il faut affronter l’orage, ne pas céder à la tentation de raconter leur quête aux animaux rencontrés et réussir à suivre les bonnes pistes. Au passage, Flip et Flap vont aussi devoir aider nombre d’amis croisés en chemin. Les illustrations de cet album plongent immédiatement le lecteur dans l’histoire. En effet, toutes rondes, elles sont pleines de tons chaleureux, mettant bien en valeur la saison automnale du récit, et, réalisées au crayon, elles donnent une douceur qui offre à l’histoire un climat apaisant. Tout de suite, le lecteur ne peut alors que s’attacher aux deux compères et avoir envie de les suivre dans leur aventure. Pleine de rebondissements, celle-ci est truffée de bonnes surprises qui prônent les valeurs de l’amitié et de l’entraide. Puis, au dénouement, une autre lettre du grand-père est trouvée : il ne faut pas hésiter à voyager. Voilà un message très bien passé grâce à cette histoire et qui donnera très certainement envie aux jeunes lecteurs de partir explorer la forêt. On ne peut que souhaiter que les lecteurs fassent d’aussi…

Forêt-Wood

Cet album recense plus d’une centaine d’arbres imaginaires, fantaisistes, drôles ou poétiques. Et comme la forêt nous a semblé un imaginaire fort pour célébrer l’anniversaire d’une maison d’édition, on a décidé de se placer sous son ombrage. Des arbres, des forêts, du bois, du papier, des livres ! Pour ses 20 ans, le Rouergue jeunesse se tourne vers la nature, à travers un projet de forêt à imaginer et à partager. Olivier Douzou et José Parrondo nous invitent à prolonger leur réflexion et travail créatif autour de l'arbre, point de départ de cette aventure qui démarre avec un livre foisonnant de troncs, de feuilles et d'idées. Sur chaque page, un dessin, un nom qui plonge ses racines dans la langue latine et une légende qui éclaire le tout. C'est ludique, drôle, surprenant, ça rebondit et donne envie d'agrandir cette forêt imaginaire. Il y a ici tout un monde à créer que l'on peut suivre sur le blog http://foretwood.tumblr.com C'est là, la bonne idée de cet album réussi, qui reflète bien la touche " Rouergue " inventive, et invite à devenir acteur du projet qui débute au printemps…

À contresens

Les enfants entendent beaucoup de « Chut, tais-toi ! », « Attention ! », «…