Thao et le Hamö secret


RÉSUMÉ
En attendant de commencer les travaux de leur maison, les parents de Thao entassent des sacs et des pierres dans la cave. L'endroit fait peur au petit garçon mais il est bien décidé à l'explorer. Au milieu du chantier, il découvre un passage qui mène vers le Hämo, un monde sous-marin et secret où tout est possible.

À PROPOS DE L'AUTEUR
Gaya Wisniewski
Illustrateur de Thao et le Hamö secret
Autrice et illustratrice

Née le 28 août 1980 à Uccle

Illustration, Saint-Luc, Bruxelles CAP, Institut Roger Gilbert, Bruxelles

J’aime dessiner près d’un feu avec un petit thé. Dessiner des blaireaux endormis pour l’hiver, un petit chat au pull rouge ou encore un lapin aux chaussettes trop grandes. Les animaux humanisés sont mes sujets préférés. Autour d’eux, il y a souvent la neige, celle si claire qu’elle reflète les rêves. Pour la technique, elle est diverse : fusain, aquarelle, encre, acrylique… Je pars souvent d’images, de vieilles photos, de lieu inspirant pour y placer mes personnages… et puis je dessine comme cela vient. L’histoire s’écrira par la suite. Lauréate du Prix Première Œuvre de la Fédération Wallonie-Bruxelles, 2019 Lauréate d'une bourse de la Fédération Wallonie-Bruxelles - Découverte, 2019

AVIS D'UTILISATEURS

FIRST:xfirstword - "Thao et le Hamö secret"
stdClass Object ( [audiences] => Array ( [0] => 16280 ) [domains] => )

Ceci pourrait également vous intéresser...

Padouk s’en va

Padouk est trop malade pour survivre, il demande à ses amis, dont Jojo de la Jungle, de…

À quoi rêvent les crayons le soir, au fond des cartables ?

« Tous les enfants rêvent de devenir grands. Tous les crayons rêvent de devenir petits. » Le soir, dans le fond des cartables, les crayons rêvent. Mais à quoi ? Ils songent et écrivent des mots, des mots inventés ou des mots croisés. Ils s’imaginent en train de composer les couleurs de l’arc-en-ciel ou de rétrécir tant ils sont utilisés. Car finalement, c’est leur but ultime : laisser une trace et devenir des souvenirs. Cet album accessible est une véritable invitation à laisser voyager son imagination. Chaque page est bien dosée par le texte poétique de Zidrou et subtilement illustrée grâce au crayonné de David Merveille mélangé aux photographies de Françoise Robert. Ces trois artistes ont combiné avec talent les sonorités, les rythmes, les mots, les images, les sensations et les émotions. L’alchimie donne vie aux différents crayons représentés et à leurs aspirations. Tout naturellement, le lecteur prend le chemin des mots et les relit plusieurs fois, dans le but de s’imprégner encore plus. Il en demande, encore et encore ! À son…