Henry Bauchau : sous l'éclat de la Sibylle


RÉSUMÉ

L’idée directrice de cet essai est d’évoquer l’élaboration imaginaire d’Henry Bauchau, de raconter son accession à l’écriture et de mettre en évidence les grands axes de l’oeuvre.
Il s’agit donc d’un livre introductif et accompagnateur. Il vise à faire découvrir Bauchau au plus grand nombre autant qu’à éclairer les familiers de ses livres. Cet essai ouvre des pistes de réflexion. Il ne se veut pas une biographie, mais il convoque celle-ci chaque fois que nécessaire, de sorte que le lecteur peut suivre tout à la fois l’accomplissement d’une vie et d’une oeuvre.
Le dispositif « rhétorique » place au centre de l’essai le personnage de la Sibylle, figure si essentielle de l’imaginaire de Bauchau, qui certes représente l’analyste Blanche Reverchon qui a été le déclencheur de son parcours d’écrivain, mais, plus largement, symbolise l’héritage mythologique et l’exigence psychanalytique. En intercalaire de chaque chapitre, la Sibylle prend ici la parole ; elle est le personnage à l’horizon duquel les informations données résonnent, un peu comme la « Déesse Suzy » dans Professeurs de désespoir de Nancy Huston. Ses interventions plus intimes, pertinentes et « interpellantes », apportent une dynamique dialogique et donnent un éclairage plus subjectif sur la matière des chapitres et sur ce que Bauchau met en jeu en intégrant la cure analytique comme une sorte de moteur du travail artistique – d’où ce dialogue constant avec la Sibylle.
Différents aspects saillants de l’oeuvre sont ici abordés, comme en témoigne le sommaire de l’ouvrage. Directrice scientifique du Fonds Henry Bauchau qui est dépositaire de ses archives, Myriam Watthee-Delmotte s’appuie sur sa connaissance de sources inédites, écrits de jeunesse, poèmes des commencements, correspondances. Elle met particulièrement en relief le hiatus profond, les contradictions et les circonstances qu’Henry Bauchau a dû dépasser pour faire advenir sa vocation profonde.
Cet essai propose sous maints aspects thématiques et stylistiques une lecture particulièrement intelligente et pénétrante de l’oeuvre ; il est instructif et s’appuie sur une solide expérience universitaire, mais n’en demeure pas moins destiné à un très large public, car il s’appuie autant sur la documentation que sur les ressources de l’imaginaire.


À PROPOS DE L'AUTEUR
Myriam Watthee-Delmotte
Auteur de Henry Bauchau : sous l'éclat de la Sibylle
Myriam Watthee-Delmotte, née en 1954, est une universitaire et analyste littéraire belge. Elle est Directrice de recherches du Fonds national de la recherche scientifique belge et professeur émérite de littérature française à l'Université catholique de Louvain, où elle a créé le Centre de Recherche sur l'Imaginaire et le Fonds Henry Bauchau, un écrivain dont elle gère les droits moraux. Elle a dirigé les Cahiers électroniques de l’imaginaire (2003-2007) et la Revue internationale Henry Bauchau (2008-2019). Elle est Docteur honoris causa de l'Université de Lorraine (Metz). Elle est Membre titulaire de l'Académie royale de Belgique, dans la Classe des Lettres, sciences morales et politiques (dont elle a assumé la direction en 2021 et 2022). Elle a présidé de 2014 à 2017 l'Association Charles Plisnier. Elle est la Présidente des Amis de la Wittockiana, le Musée des arts du livre et de la reliure (Bruxelles).

AVIS D'UTILISATEURS

FIRST:oeuvre essai - "Henry Bauchau : sous l'éclat de la Sibylle"
stdClass Object ( [audiences] => [domains] => Array ( [0] => 9174 ) )

Ceci pourrait également vous intéresser...

Du toucher. Essai sur Pierre Guyotat

Le point de départ d’un texte philosophique sur l’écriture…

Traité de savoir-vivre à l’usage des jeunes générations

Cet essai parut initialement en 1967. Par l'auteur des Controverses du christianisme.…

Visages de Voltaire

Textes de René Pomeau, Haydn Mason, Roland Mortier , Raymond Trousson