Sexy summer


RÉSUMÉ

Electrosensible, la jeune Juliette a déménagé à la campagne, dans une zone blanche loin de Bruxelles, où ses parents s’efforcent de la protéger de tout. Elle commence à fréquenter Tom, un garçon enveloppé, qui devient son confident et auprès duquel elle cherche le pourquoi de sa peur sourde. Un roman sur la difficulté de grandir.

 

ÉCOUTER UN EXTRAIT : 





NOS EXPERTS EN PARLENT...
Le Carnet et les Instants

Mathilde ALET, Sexy Summer, Flammarion, 2020, 191 p., 17 € / ePub : 11.99 €, ISBN : 978-2-0815-0245-1Juliette, 14 ans, est électrohypersensible. En résumé, les ondes la rendent malade. C’est pourquoi ses parents ont décidé de quitter Bruxelles pour une « zone blanche » ardennaise. De manière moins poétique, on dirait un « trou perdu ». Entre deux années scolaires, les voilà donc qui débarquent tous les trois à Varqueville.La déconnexion sur prescription médicale aidant, Juliette prend ses marques en allant à la rencontre du voisinage. Madame Lucie, le féminisme en bandoulière, des encas à offrir à portée de main, connue de tous et qui connaît tout le monde. Tom, un garçon…


Karoo

Selon Alfred de Vigny, « l’ennui est la maladie de la vie ». Dans le nouveau roman de Mathilde Alet, Juliette, pour échapper à l’une, va devoir affronter l’autre. Sexy Summer retrace le récit d’une jeune fille qui se voit contrainte de troquer Bruxelles pour les Ardennes et ses migraines pour l’ennui.

Juliette souffre d’électro-hypersensibilité. Les ondes créent des tableaux à la Pollock dans sa tête, la douleur en plus. Elle n’a pas le choix : il lui faut quitter la ville.

C’est au sud, a dit son père, quand elle a voulu savoir où se trouvait Varquemachin. Au sud. Comme si les Ardennes avaient quelque chose à voir avec la Côte d’Azur. Cette campagne n’est même pas celle des week-ends hors la ville, bucolique, avec vue dégagée sur une…


AVIS D'UTILISATEURS

FIRST:xfirstword - "Sexy summer"
stdClass Object ( [audiences] => [domains] => Array ( [0] => 19177 ) )

Ceci pourrait également vous intéresser...

Le tintamarre des gastéropodes

Roman noir, cynique, absurde. Les questions existentielles…

Et in Picardia ego

intiSi Lès Chènes - La Cendre se rapporte aux années 40-45, Et in…