Sexy summer


RÉSUMÉ

Electrosensible, la jeune Juliette a déménagé à la campagne, dans une zone blanche loin de Bruxelles, où ses parents s’efforcent de la protéger de tout. Elle commence à fréquenter Tom, un garçon enveloppé, qui devient son confident et auprès duquel elle cherche le pourquoi de sa peur sourde. Un roman sur la difficulté de grandir.

 

ÉCOUTER UN EXTRAIT : 





NOS EXPERTS EN PARLENT...
Le Carnet et les Instants

Mathilde ALET, Sexy Summer, Flammarion, 2020, 191 p., 17 € / ePub : 11.99 €, ISBN : 978-2-0815-0245-1Juliette, 14 ans, est électrohypersensible. En résumé, les ondes la rendent malade. C’est pourquoi ses parents ont décidé de quitter Bruxelles pour une « zone blanche » ardennaise. De manière moins poétique, on dirait un « trou perdu ». Entre deux années scolaires, les voilà donc qui débarquent tous les trois à Varqueville.La déconnexion sur prescription médicale aidant, Juliette prend ses marques en allant à la rencontre du voisinage. Madame Lucie, le féminisme en bandoulière, des encas à offrir à portée de main, connue de tous et qui connaît tout le monde. Tom, un garçon…


Karoo

Selon Alfred de Vigny, « l’ennui est la maladie de la vie ». Dans le nouveau roman de Mathilde Alet, Juliette, pour échapper à l’une, va devoir affronter l’autre. Sexy Summer retrace le récit d’une jeune fille qui se voit contrainte de troquer Bruxelles pour les Ardennes et ses migraines pour l’ennui.

Juliette souffre d’électro-hypersensibilité. Les ondes créent des tableaux à la Pollock dans sa tête, la douleur en plus. Elle n’a pas le choix : il lui faut quitter la ville.

C’est au sud, a dit son père, quand elle a voulu savoir où se trouvait Varquemachin. Au sud. Comme si les Ardennes avaient quelque chose à voir avec la Côte d’Azur. Cette campagne n’est même pas celle des week-ends hors la ville, bucolique, avec vue dégagée sur une…


AVIS D'UTILISATEURS

FIRST:xfirstword - "Sexy summer"
stdClass Object ( [audiences] => [domains] => Array ( [0] => 19177 ) )

Ceci pourrait également vous intéresser...

Le tintamarre des gastéropodes

Roman noir, cynique, absurde. Les questions existentielles…

Celles d’avant

Des spectres. Des revenantes, enfouies au fond de nous. Les mères, oppressantes, harcelantes, les ogresses,…