Randah, la fille aux cheveux rouges


RÉSUMÉ
Son nom signifie fille aux cheveux rouges. Parce qu'elle est née à l'époque où l'automne colore les feuilles. Randah grandit avec les siens, au coeur d'une tribu qui vit de la pêche et de la chasse. Un monde rude mais régi par des règles qui permettent de survivre, de se soutenir et, parfois, de fuir ! L'amour vient aussi avec les lunes qui passent et Randah s'éprend de Bankah, celui qui fend la rivière à la recherche des poissons lumineux. Au fil des saisons, les hommes et les femmes luttent…
  lire la suite sur  Service du Livre Luxembourgeois


À PROPOS DE L'AUTEUR
André-Marcel Adamek
Auteur de Randah, la fille aux cheveux rouges
Les romans d’André-Marcel Adamek (1946-2011) ont remporté de nombreux prix et ont été largement traduits : Le Fusil à pétales (prix Rossel, 1974), Un imbécile au soleil (prix Jean Macé, 1984), Le Maître des jardins noirs, Le Plus Grand Sous-Marin du monde (Prix du Parlement de la Communauté franc¸aise, 2000), Retour au village d’hiver et La Fête interdite. La Grande Nuit a remporté le Prix des Lycéens en 2005.

AVIS D'UTILISATEURS

FIRST:xfirstword - "Randah, la fille aux cheveux rouges"
stdClass Object ( [audiences] => [domains] => Array ( [0] => 9930 ) )

Ceci pourrait également vous intéresser...

Un mensonge gros comme un éléphant

Lucas brise accidentellement une fenêtre de la maison en jouant au ballon. Apeuré, il dénonce sa soeur. Mais ce mensonge,…