Président John F. Kennedy


RÉSUMÉ

Dallas, 22 novembre 1963. Lors du passage de sa limousine dans une rue de la capitale texane, John Fitzgerald Kennedy est assassiné de 3 balles. Dans son dernier souffle de vie, il se souvient de quelques moments de sa vie. Notamment de la mort de son frère Joe, dans l’explosion de son avion en août 44. Alors que lui-même se remet d’une blessure de guerre, son père l’incite fermement à poser sa candidature au congrès, par devoir. JFK s’installe à Boston, dans un quartier miteux, pour à la fois mieux comprendre et être plus proche de son électorat. Issus de la « vieille école politique », ses parents ne comprennent pas trop la méthode. Mais à terme elle portera ses fruits, car il sera élu Président des Etats-Unis en 1960, après une campagne marathon dont le point culminant prendra date lors d’un mythique débat télévisé avec son adversaire Richard Nixon. Entre temps, JFK a rencontré sa femme, la française Jacqueline Bouvier, qu’il délaisse rapidement pour multiplier les frasques extra-conjugales. Encouragé à faire preuve d’une certaine distanciation familiale par son père, il ne s’inquiète de la fausse-couche de Jackie que parce que l’indifférence risque de lui coûter en bulletins de vote…


À PROPOS DE L'AUTEUR
Thierry Bouüaert
Illustrateur de Président John F. Kennedy
Dessinateur — Scénariste

 Né en 1964 à Bruxelles. Baigné depuis sa plus tendre enfance dans un environnement artistique, son arrière grand-père était le peintre Jef Boùùaert (1881-1948), il se passionne très tôt pour diverses formes d’expression, des arts plastiques à la musique, en passant par le design mobilier et la création de vêtements. Dès ses premiers projets graphiques apparaissent les grands thèmes qui le taraudent encore aujourd’hui : les relations interpersonnelles, la chimie des comportements, l’intelligence émotionnelle.

En 1987, il commence à publier dans divers magazines et est primé lors de participations à des concours amateurs. Il suit des cours d’illustration et de bande dessinée à Saint-Luc et ensuite à l’Académie des Beaux-Arts de Saint-Gilles, parallèlement à d’autres activités (designer, packager, professeur de dessin…).

Des illustrations et histoires courtes sont publiées à partir de 1989 dans le magazine Spirou, sous le pseudonyme de W.H. Duquesnoy. Un album Le train fantôme : une aventure d’Edmund Bell est publié en 1993. Thierry Bouüaert se fait surtout connaître avec un projet très personnel, Le style Catherine, une trilogie éditée par Bamboo dans sa nouvelle collection « Angle de vue » entre 2004 et 2007 : Urgent besoin d’ailleurs, Le plaisir égoïste du partage et Parfum d’absolu. Le style Catherine aborde l’inceste et le parcours difficile de la reconstruction d’une victime qui s’adresse directement au lecteur comme à un confident. L’intégrale est publiée en 2011 en noir et blanc, tel que l’auteur a pensé l’œuvre initialement. La garden party, adaptation libre de la célèbre nouvelle de Kathryn Mansfield sort chez Quadrants en 2011 en une version transposée à l’époque actuelle, sur fond de crise économique mondiale. Cynisme, arrogance, côtoient la fraicheur des émotions spontanées. La question sous-jacente est morale et éthique, et renvoie le lecteur vers ses propres convictions. Outre ses recherches en cours (illustration de Remonstrance au peuple de France de Ronsard, concerts jazz dessinés, impros), Thierry Bouüaert participe régulièrement à diverses expositions thématiques.

Lauréat d’une bourse de soutien à la création, 2007.

AVIS D'UTILISATEURS

FIRST:xfirstword - "Président John F. Kennedy"
stdClass Object ( [audiences] => [domains] => Array ( [0] => 9208 ) )

Ceci pourrait également vous intéresser...

Le magicien qui n'existait pas

Sous les paillettes, le milieu du show business n'est…

Avec Jean-Paul II, tome 1

L'enfance et la jeunesse de cet enfant polonais dans un pays envahi par les nazis…

L'excellent du Chat

Un Chat en pleine forme où les gags se succèdent à un rythme effréné.…