Origines


RÉSUMÉ

Son inlassable activité de conférencier, de préfacier, de découvreur, ses multiples initiatives d’animateur, ses responsabilités dans le secteur des Lettres avaient fait de lui à la fois un personnage public, sinon officiel, et une silhouette en vue, sinon enviée, de notre vie intellectuelle.

Lecteur infatigable, merveilleusement cultivé, se faisant à tout et à tous avec une aisance déconcertante, brillant de l’intelligence la plus vive, n’évitant pas le paradoxe, orateur à la voix toute ensemble fragile et solide, séduisant, souriant, accueillant, important homme couvert d’auteurs (selon l’expression de Charles Du Bos), Roger Bodart était dans toute la force du terme, un homme heureux, un homme comblé à qui tout ce qu’il avait entrepris semblait avoir réussi (…).

Et cependant, une sorte de mystère l’enveloppe dès alors, que les commentaires les plus lucides ne percent pas à jour. On dirait que quelque chose d’inquiet, d’intense, peut-être de dramatique – qui affleure surtout en poésie – ne se fait pas entièrement entendre au degré de violence, d’urgence où le vit le poète (…).

Si c’était que ses contemporains, y compris ses amis, hésitent à le suivre là où il convie, devinant que la littérature est ici moins en cause que le sang et que l’âme ? Lui-même au reste ne favorise-t-il pas cette réserve ? (…) Celle-ci est une aventure humaine et spirituelle avant d’être une aventure littéraire (…) une aventure portée chez lui à l’incandescence qui deviendra, par là, exceptionnelle, (…) recherche de la sagesse.





NOS EXPERTS EN PARLENT...
Le Carnet et les Instants

Roger BODART, Dialogues. Europe, Afrique, Amériques, Israël, Samsa, coll. « Les Évadés de l’Oubli », 2021,  255 p., 24 €, ISBN : 978-2-87593-340-9Aidé par Florence Richter et François Ost, Christian Lutz réédite en deux épais volumes une part notable des écrits de Roger Bodart, écrivain, journaliste, personnage-clé de notre milieu littéraire (1910-1973). Curieusement intitulé Origines, le premier rassemble les neuf livres de poèmes publiés entre 1930 et 1968, à quoi s’ajoutent deux recueils posthumes et des extraits de presse. Se trouve ainsi mis en lumière, avec ses faiblesses et ses réussites, ses constantes et ses innovations, le parcours du poète en quarante-trois ans d’écriture. Au…


AVIS D'UTILISATEURS

FIRST:xfirstword - "Origines"
stdClass Object ( [audiences] => [domains] => Array ( [0] => 9176 ) )

Ceci pourrait également vous intéresser...

Chant de feu

"Un beau livre, sobre, vif, qui rend tangibles les saisons et les heures. Les illustrations d’Anne Leloup devancent ou suivent le poème avec la force sereine des empreintes." Critique de Françoise Lison dans Le courrier de l’Escaut paru en octobre 1999. Extrait : "A force de se chercher de se trouver de se perdre de rouvrir le sentier des rencontres de déplorer les malentendus les impasses de célébrer les retrouvailles ils déboucheront dans la clarté sans fin" [Source : Le site des éditions…

Journal d'un innocent

Deux cent vingt-neuf dizains composent ce journal, de l'hiver 1992 à l'hiver…

Transparences et vitrail

Deux recueils de poèmes en vers classiques et libres.