On est toujours le patron de quelqu'un


RÉSUMÉ

Ce récit pamphlétaire caricature, à travers le regard de Sophie Blanche, une jeune femme contrainte de travailler en Belgique dans le milieu de l’édition, des patrons incompétents et stupides : un patron militant culturel, le patron d’une holding, de petits chefs domestiques, etc.
Sophie Blanche a un mari («mon mari») et un enfant («mon fils»). Sa vie est bouleversée lorsqu’elle est amenée à travailler en Belgique, d’abord pour un éditeur grotesque («le petit patron»), ensuite…

  lire la suite sur  Bela

À PROPOS DE L'AUTEUR
Bruno Wajskop
Auteur de On est toujours le patron de quelqu'un
Passée la folie des grandeurs, l'auteur se penche abondamment sur le cas tragique de Daniel Pearl (en réalité séduit par l'épouse du journaliste assassiné). Il rend régulièrement compte de l'actualité à une heure de grande écoute. Accusé d'être un bourreau de son peuple, ces affirmations sont néanmoins démenties par son épouse (dont Vogue dira qu'elle est une rose dans le désert). Las ! Il mène seul son combat, tapi dans la jungle, avant de revenir à des sentiments plus religieux (il ne tolère ainsi pas les affronts punks faits à l'église). Lauréat d’une bourse de la Fédération Wallonie-Bruxelles - Bourse de création 2020

AVIS D'UTILISATEURS

FIRST:xfirstword - "On est toujours le patron de quelqu'un"
stdClass Object ( [audiences] => [domains] => )

Ceci pourrait également vous intéresser...

Double vie d'un papillon

Un roman sur la mort ? Absolument pas ! Plutôt optimiste. Et si la mort…

Enfin mort

Une suite de courts textes en prose dans lesquels un frère et une soeur s'expriment tour à tour.…

Sokott la bête

Dans un village dévasté par la guerre et dont les uniques survivantes sont des femmes, un sacrifice se prépare.…