Même mort


RÉSUMÉ

La poésie est-elle à la hauteur du tragique intime ? Dès que le deuil a surgi brutalement dans sa vie, Laurent Demoulin a répondu par l’écriture. Il reconstruit par le langage trois souvenirs d’instants extrêmes de deux fins de vie, trois moments hautement intimes où régnait un silence qu’il s’agirait de réparer. Ordonnateur de son deuil à travers l’écriture, le poète serre de près la douleur pour la tenir à distance et la porter jusqu’au bout.


À PROPOS DE L'AUTEUR
Laurent Demoulin
Auteur de Même mort
Laurent Demoulin enseigne la littérature en Romane à l’Université de Liège où il officie également comme conservateur du Fonds Simenon. Il a signé nombre d’articles portant sur les littératures française ou belge francophone contemporaines et publié un ouvrage intitulé « Une rhétorique par objet » : les mimétismes dans l’œuvre de Francis Ponge (Hermann, 2011). Par ailleurs, en tant qu’écrivain, il a fait paraître les recueils de poèmes Filiation (Le Fram, 2001), Trop tard (Tétras Lyre, 2007, prix Marcel Thiry), Même mort (Le Fram, 2011), Ulysse Lumumba (Le Cormier, 2014), Palimpseste insistant (Tétras Lyre, 2014), Poésie (presque) incomplète (L’Herbe qui tremble, 2018, prix Maurice Carême) et Homo saltans (illustré par Antoine Demoulin, Tétras Lyre, 2018). Il a en outre co-écrit avec Jean-Marie Klinkenberg Les Petites Mythologies Liégeoises (Tétras Lyre, 2016) et avec Jacques Dubois Tout le reste est littérature (Les Impressions nouvelles, 2018). Enfin, son roman, Robinson (Gallimard, 2016) lui a valu le prix Rossel en 2017.

AVIS D'UTILISATEURS

FIRST:xfirstword - "Même mort"
stdClass Object ( [audiences] => [domains] => Array ( [0] => 9176 ) )

Ceci pourrait également vous intéresser...

La candeur

Né en 1960, Carl Norac fait partie de la nouvelle génération des poètes belges.

Cette âme perdue

Ce recueil, dont le titre constitue un hommage à Valery Larbaud, s'apparente…