Max Laire, le bricoleur de mots


RÉSUMÉ

Max Laire (1924 – 2002), l’ami d’Achille Chavée et d’André Balthazar est entré tardivement en littérature. Trop tard peut-être, pour bénéficier de la reconnaissance qu’il aurait méritée. Il fut publié de manière confidentielle dans des ouvrages devenus introuvables et dans certaines revues. Cet ouvrage concentre l’essentiel de l’œuvre du poète, essentiellement dans ses productions aphoristiques, le genre dans lequel il excellait vraiment.


AVIS D'UTILISATEURS

FIRST:xfirstword - "Max Laire, le bricoleur de mots"
stdClass Object ( [audiences] => [domains] => Array ( [0] => 9176 ) )

Ceci pourrait également vous intéresser...

Poèmes choisis

Préface de Philippe Jones À propos du livre Mélot du Dy, né à Bruxelles en 1891, mort à Rixensart en 1956,…

Fatras d'amour

Recueil de poésie où l'amour, sauf peut-être l'Amour divin, engendre souvent la tristesse.