Mamie, ça suffit !


RÉSUMÉ
Ses parents de sortie, un gamin redoute l’arrivée de sa grand-mère avec qui il va passer une soirée hors du commun. Car cette mamie tricoteuse a plus d’un tour dans son sac. Toute sa mémoire et toutes ses dents. Elle se goinfre de bonbons, joue à des jeux vidéo, prend sa soupe pour un ouragan, le four pour un feu de camp. Plutôt que d’écouter son petit-fils qui lui lance « Mamie, ça suffit ! », elle fait pire. Et la voilà qu’elle prend le lit pour un trampoline, le lustre pour une balançoire et la baignoire pour une piscine… Cette mamie est vraiment infernale… Notre duo belge casse vraiment habilement et avec une bonne touche d’humour l’image de la mamie gâteau avec cette sacrée bonne femme pleine d’énergie pour faire des bêtises et un gamin qui la rappelle à l’ordre. Malgré les difficultés rencontrées par ce petit bonhomme, il en arrive à souhaiter : « Vivement la prochaine fois ». Un premier album réussi pour Marie Colot. Texte et illustrations signées Françoise Rogier se complètent à merveille. Des illustrations sur lesquelles il importe de s’attarder car l’illustratrice y a glissé des clins d’œil faisant penser à une sorcière. Même la soupe est à la citrouille  et comporte yeux et bouche. A découvrir sans hésiter, dès 4 ans.

À PROPOS DE L'AUTEUR
Marie Colot
Auteur de Mamie, ça suffit !
J'ai passé mon enfance à inventer des histoires et fabriquer des livres. Lorsque je suis devenue soi-disant grande, rien n'a vraiment changé :  en 2012, j'ai publié mon premier roman, "En toutes lettres" (Alice Jeunesse), sélectionné pour la Bataille des Livres et cinq autres prix des lecteurs jeunesse. "Souvenirs de ma nouvelle vie" (Alice Jeunesse) est sorti en 2013 : il a été sélectionné pour La Petite Fureur 2014 et a reçu le Prix Libbylit du roman jeunesse belge. Ont ensuite suivi "A l'encre rouge" (Alice Jeunesse, 2014) et "Les dimanches où il fait beau" (Motus, 2014).  Pour être certaine de ne pas m'ennuyer, j'enseigne le français  à la Haute Ecole de Bruxelles (Belgique) et j'anime des ateliers de lecture/écriture pour les enfants. À mes heures pas si perdues que ça, j'observe les passants, pense à tout et à rien, collectionne les éléphants, fais la sieste et mange à volonté de la crème brûlée.
Françoise Rogier
Illustrateur de Mamie, ça suffit !

Née le 2 décembre 1966 à Liège

Communication graphique, La Cambre, Bruxelles Illustration avec Dominique Maes, Kitty Crowther et Catherine Pineur, Bruxelles

Un des thèmes sur lequel j’ai travaillé a été le détournement du « petit chaperon rouge ». J’ai une affection particulière pour les contes et la cruauté présente dans ceux-ci. Les « petits riens » du monde de l’enfance me fascinent également. Mes techniques sont variées et changent en fonction des sujets abordés. De manière générale, je travaille sur papier : crayons, monotypes, cartes à gratter que je réajuste par la suite à l’ordinateur. Cela me permet une liberté de travail sur l’image ainsi que sur la mise en page. Lauréate d'une Bourse de la Fédération Wallonie-Bruxelles - Découverte, 2013
FIRST:xfirstword - "Mamie, ça suffit !"
stdClass Object ( [audiences] => Array ( [0] => 16281 ) [domains] => Array ( [0] => 16306 ) )

Ceci pourrait également vous intéresser...

Le souffle de ma Mamie

Au fond de son armoire, une petite fille découvre un ballon tout plissé. Un restant de fête d’anniversaire, une trace d’un souvenir. C’est sa grand-mère,…

Les colères de Simon

Simon n’est pas tout à fait un petit garçon comme les autres. Oh bien sûr, il lui arrive de faire des bêtises et d’être puni. Mais quand il est contrarié, il entre dans…

Hiro, Hiver et Marshmallows

En hiver, les ours hibernent. Tous les enfants savent ça. Elles sont légion les histoires d'ours tapis au chaud et au sec alors qu'au dehors il fait froid…