Ma musique de nuit : La danse des signes


RÉSUMÉ
Deux histoires traitant du handicap du point de vue de personnes concernées.

À PROPOS DE L'AUTEUR
Marie Colot
Auteur de Ma musique de nuit : La danse des signes
J'ai passé mon enfance à inventer des histoires et fabriquer des livres. Lorsque je suis devenue soi-disant grande, rien n'a vraiment changé :  en 2012, j'ai publié mon premier roman, "En toutes lettres" (Alice Jeunesse), sélectionné pour la Bataille des Livres et cinq autres prix des lecteurs jeunesse. "Souvenirs de ma nouvelle vie" (Alice Jeunesse) est sorti en 2013 : il a été sélectionné pour La Petite Fureur 2014 et a reçu le Prix Libbylit du roman jeunesse belge. Ont ensuite suivi "A l'encre rouge" (Alice Jeunesse, 2014) et "Les dimanches où il fait beau" (Motus, 2014).  Pour être certaine de ne pas m'ennuyer, j'enseigne le français  à la Haute Ecole de Bruxelles (Belgique) et j'anime des ateliers de lecture/écriture pour les enfants. À mes heures pas si perdues que ça, j'observe les passants, pense à tout et à rien, collectionne les éléphants, fais la sieste et mange à volonté de la crème brûlée.

AVIS D'UTILISATEURS

FIRST:xfirstword - "Ma musique de nuit : La danse des signes"
stdClass Object ( [audiences] => Array ( [0] => 16280 ) [domains] => Array ( [0] => 9930 ) )

Ceci pourrait également vous intéresser...

Au firmament

Aiko s’est levé avec une furieuse envie de monter aux arbres. Lorsque son amie Nobou le rejoint, il est déjà dans les branches. Nobou est…

Albert et Georges

Albert et Georges avaient nonante-neuf pour cent d'ADN commun. Et, comme le précise le narrateur…

À quoi rêvent les crayons le soir, au fond des cartables ?

« Tous les enfants rêvent de devenir grands. Tous les crayons rêvent de devenir petits. » Le soir, dans le fond des cartables, les crayons rêvent. Mais à quoi ? Ils songent et écrivent des mots, des mots inventés ou des mots croisés. Ils s’imaginent en train de composer les couleurs de l’arc-en-ciel ou de rétrécir tant ils sont utilisés. Car finalement, c’est leur but ultime : laisser une trace et devenir des souvenirs. Cet album accessible est une véritable invitation à laisser voyager son imagination. Chaque page est bien dosée par le texte poétique de Zidrou et subtilement illustrée grâce au crayonné de David Merveille mélangé aux photographies de Françoise Robert. Ces trois artistes ont combiné avec talent les sonorités, les rythmes, les mots, les images, les sensations et les émotions. L’alchimie donne vie aux différents crayons représentés et à leurs aspirations. Tout naturellement, le lecteur prend le chemin des mots et les relit plusieurs fois, dans le but de s’imprégner encore plus. Il en demande, encore et encore ! À son…