L'Ours Kintsugi


RÉSUMÉ

C’est l’histoire
d’un ours qui s’appelle Kintsugi
et qui tombe un matin de tout en haut
d’une très haute montagne.


À PROPOS DE L'AUTEUR
Victoire de Changy
Auteur de L'Ours Kintsugi
Victoire De Changy est née en 1988 à Bruxelles, où elle réside toujours. Elle a publié deux romans : Une dose de douleur nécessaire (Autrement, 2017), finaliste du prix Rossel, et L’île longue (Autrement, 2018). Elle est également autrice de textes pour la jeunesse : après L’Ours Kintsugi en 2019, elle collabore à nouveau avec Marine Schneider pour Le Bison Non-Non (2021). En 2022, elle publie chez Cambourakis un essai intitulé Subvenir aux miracles. Lauréate d’une bourse de la Fédération Wallonie-Bruxelles - Bourse d'appoint 2020
Marine Schneider
Illustrateur de L'Ours Kintsugi

Née le 20 mars 1991 à Anderlecht

Master en Beaux-Arts - option illustration, LUCA Schools of Arts, Gand

Inspirée par mes voyages, le plus souvent dans le Nord, c’est en mêlant plusieurs techniques telles que la gouache, le crayon, l’acrylique, le pastel, le pochoir et parfois le collage que je réalise mes images, souvent très colorées. Je me laisse également inspirer par le monde qui m’entoure pour écrire des histoires, simples, mais (je l’espère) poétiques et dans lesquelles il est facile de se retrouver. Lauréate d'une Bourse de la Fédération Wallonie-Bruxelles - Découverte, 2016


NOS EXPERTS EN PARLENT...
Karoo

Que se passe-t-il quand deux poésies se rencontrent, au confluent des mots et des dessins ? C’est que tente de découvrir cette semaine Karoo avec L’Ours Kintsugi paru aux éditions Cambourakis.


Un objet hors du temps, voilà la première impression, le premier sentiment qui naît une fois l’album en mains. Son poids jure avec avec la promesse de sa couverture tout en aplat et en tendres surfaces. L’Ours Kintsugi annonce tout de suite la couleur : il sera charmant, un peu diaphane et câlin comme une peluche. Fruit d’une collaboration entre l’illustratrice Marine Schneider (dont ce n’est pas la première histoire d’ours, voir Hiro, hiver et marshmallows) et l’autrice Victoire de Changy (également rédactrice chez Karoo),…


Le Carnet et les Instants

Grosses pattes, longues griffes, pelage brun. Sans conteste, Kintsugi est un bel ours, grand et fort. Un brin aventureux aussi, et peut-être trop orgueilleux. Un jour, parce qu’il aime être admiré dans son audace et qu’il se délecte des chatouilles du vent entre ses orteils, il s’approche tout au bord d’une haute montagne. Mais Éole, d’humeur chagrine, souffle si fort sur son dos qu’il est précipité dans une chute qui « dure tellement longtemps qu’il a le temps de penser à mille choses. Il se dit qu’il a les poils décoiffés. Il se dit qu’il a un peu froid. Il se dit qu’il l’a un peu cherché. Il se dit qu’il recommencera. Il se dit que peut-être en bas, pour l’accueillir, il y aura des bras ».

Les éraflures,…


AVIS D'UTILISATEURS

FIRST:xfirstword - "L'Ours Kintsugi"
stdClass Object ( [audiences] => Array ( [0] => 9536 ) [domains] => Array ( [0] => 16306 ) )

Ceci pourrait également vous intéresser...

L'enfant de la lune rouge

Amadou du Sénégal vit sur l'île aux oiseaux. Il est fils de la Terre et du Vent. On…

Depuis ce jour

Depuis ce jour, j'ai été adoptée par les familles de Papa et Maman. Pourtant, je suis heureuse. Depuis que ses parents sont décédés, Colette, sept ans, habite chez Tante Jane et Oncle Jean, qui la considèrent comme leur quatrième fille. Le jeudi, elle rend visite à sa soeur, qui réside chez Tante Antoinette, et, la fin de semaine, les deux fillettes retrouvent leur frère chez leurs grands-parents. Malgré quelques vagues de nostalgie et les visites au cimetière, elle vit heureuse en rêvant aux enfants qu'elle-même aura un jour. Un album abordant avec infiniment de sérénité et de simplicité la question du deuil des parents et de l'adoption par la famille. Des croquis rehaussés de lavis aux teintes chaudes ajoutent à la douceur…