Lettre à mes enfants et aux enfants du monde à venir


RÉSUMÉ

La question « Quel monde allons-nous laisser à nos enfants ? » mérite attention. L’auteur se déclare sensible et attentif aux jeunes gens qui cherchent à instaurer de véritables valeurs humaines (solidarité, attention à la nature, attrait festif de la vie) en rupture avec les valeurs patriarcales, axées sur la prédation, l’argent, le pouvoir. Une société vivante se construit sous la barbarie…


À PROPOS DE L'AUTEUR
Raoul Vaneigem
Auteur de Lettre à mes enfants et aux enfants du monde à venir

Né en 1934 à Lessines (Hainaut), Raoul Vaneigem a participé aux activités de l’Internationale situationniste. Son Traité de savoir-vivre à l’usage des jeunes générations, paru en 1967, n’a pas été étranger à la naissance et à la radicalité du Mouvement des occupa- tions de mai 1968. Son œuvre s’attache à la critique de la civilisation marchande, qu’il confronte à l’émergence d’une civilisation humaine, fondée sur l’autogestion de la vie quotidienne.


AVIS D'UTILISATEURS

FIRST:xfirstword - "Lettre à mes enfants et aux enfants du monde à venir"
stdClass Object ( [audiences] => [domains] => Array ( [0] => 9174 ) )

Ceci pourrait également vous intéresser...

Jean Lejour aquarelliste

Ce que cherche inlassablement Jean Lejour dans ses aquarelles, c'est sa vérité à lui…

Le Voyage au bout de la nuit de Céline : roman de la subversion et subversion du roman

À propos du livre À travers les différents niveaux de sens que le texte romanesque du Voyage au bout de la nuit superpose, cet ouvrage serre de près le processus d'instauration du langage célinien, de la surface des mots à la totalité de la création. Transposant la rhétorique de l'argot en un formidable discours subversif, ce langage fonde l'identité symbolique de Bardamu, le héros-narrateur, mais aussi celle de Céline dans cette Nuit de l'écriture où, entre vécu et imaginaire, durée et Histoire, désir et néant, l'écrivain triomphe des discours sociaux de son temps par l'affirmation souveraine d'un style. Mythe romanesque du voyageur de la Nuit, hallucinant de vérité désespérée et de révolte ; mythe littéraire de l'écrivainargotier dont le propos embrasse dans sa revanche verbale toute la honte, toute la souffrance du Mal contemporain : deux niveaux de cette «écriture de la parole» qui entretiennent un subtil trompe-l'oeil entre le sens et la représentation. C'est dans ce travail que résident la modernité de Céline, son art réel d'écrivain comme sa compromission authentique de sujet face à la société et à l'Histoire. Cette étude est le fruit d'une technique magistrale et…

Les tuniques d'aveugles

Une autre lecture du début de la Bible est possible à partir du texte hébreu original.…