Léon, ou les confessions d'un orphelin


RÉSUMÉ

Le récit initiatique d’un orphelin au XVIIIe siècle, qui, peu à peu, va retrouver la trace de son père : un inconnu nommé Jean-Jacques Rousseau.


À PROPOS DE L'AUTEUR
Emmanuèle Sandron
Illustrateur de Léon, ou les confessions d'un orphelin

Née le 26 mai 1966 à Charleroi

Licence en Traduction, E.I.I., Mons 3ème cycle en Traduction littéraire, C.E.T.L., Bruxelles

 Je m’intéresse au cheminement des émotions aux labyrinthes du sens et à la musique de la langue. J’écris et je traduis aussi pour les adultes.

 

AVIS D'UTILISATEURS

FIRST:xfirstword - "Léon, ou les confessions d'un orphelin"
stdClass Object ( [audiences] => Array ( [0] => 9536 ) [domains] => Array ( [0] => 9930 ) )

Ceci pourrait également vous intéresser...

Le ballon de Tibi

Le joli ballon rouge de Tibi est crevé mais, dans le village, personne n'a assez d'argent…

Pipi !

Psst ! Psst ! Le zèbre est incontinent. Ca n'arrête pas... Aïe, aïe, aïe... que faire? L'expulser de la ville ? Peut-être, peut-être pas... La morale est sauve car on a parfois besoin…