Légitime défense (Quai des Orfèvres)


RÉSUMÉ
Une lettre lue sans arrière-pensée peut changer le cours d’une vie. C’est du moins ce que doit penser Noël, l’époux de Belle. Fou de jalousie, il vient à mettre en doute la fidélité de sa propre femme : serait-elle la maîtresse de W. ? Pour en avoir le coeur net, il n’a d’autre solution que de se rendre chez l’amant présumé. Et le meurtre a lieu. Au fil du temps, les rapports du couple se dégradent et une seule question continue à hanter le suspect : Weyl…
  lire la suite sur  Espace Nord

À PROPOS DE L'AUTEUR
Stanislas-André Steeman
Auteur de Légitime défense (Quai des Orfèvres)

D'ascendance mi-slave mi-flamande, Steeman est né à Liège. Très jeune, il consacre plus de temps à inventer des bandes dessinées qu'à parfaire ses études. Il débute en donnant des contes légers à divers périodiques. En 1924, il entre comme reporter à La Nation belge, et commence à écrire des romans policiers avec un autre journaliste, Sintair. À partir de 1929, il écrit seul et obtient le Grand Prix du roman d'aventures pour Six Hommes morts (1930). Il a publié ensuite une quarantaine de romans dont beaucoup ont été portés à l'écran. Chez cet auteur à l'imagination débridée, l'humour - un humour parfois grinçant - fait contrepoids à l'angoisse qui sourd des situations dramatiques.

(source : Anthologie Espace Nord)


AVIS D'UTILISATEURS

FIRST:xfirstword - "Légitime défense (Quai des Orfèvres)"
stdClass Object ( [audiences] => [domains] => Array ( [0] => 16454 ) )

Ceci pourrait également vous intéresser...

Des lendemains qui hantent

Voici un thriller qui démarre sur les chapeaux…

Les seins des saintes

Boston a son étrangleur, Mons, son dépeceur, et voici que Liège est victime…