Le sillage des peupliers


RÉSUMÉ

Nous avions préféré les peupliers. Construits de mâts vivants, chantant dans le vent de toutes leurs voiles de feuillage tendues de rameaux souples, ils nous emmenaient vers des terres lointaines. Nous étions les matelots de l’aventure. Nous rentrions fatigués, assoiffés comme de vrais marins. Nous dévorions des pains entiers en communion silencieuse avec tous ceux qui vivent des choses fortes.

  lire la suite sur  Service du Livre Luxembourgeois



AVIS D'UTILISATEURS

FIRST:xfirstword - "Le sillage des peupliers"
stdClass Object ( [audiences] => [domains] => Array ( [0] => 9149 ) )

Ceci pourrait également vous intéresser...

Raconte-moi l'Ardenne

La peur et le rire, la poésie et l'insolite nous guettent derrière chaque page de ce livre habité par une…

Les carnets du municipaliste

Conseils communaux imaginaires, figurés ou recomposés, peu importe la forme…