Le printemps: un refuge?



À PROPOS DE L'AUTEUR
Rose-Marie François
Auteur de Le printemps: un refuge?
Rose-Marie François est poète, philologue polyglotte, romancière, dramaturge, rhapsode. Sa passion pour les langues étrangères lui est venue lors d’une punition maternelle – elle avait six ans – « Écris dix fois : Je ne peux pas parler patois. » (voir La Cendre, Les Chènes, micRomania 2013). « J’ai donc deux langues, et on ne veut m’en laisser qu’une ? J’en apprendrai encore beaucoup d’autres, na ! » Rose-Marie François a enseigné aux universités de Liège (Belgique), de Lund (Suède), de Lettonie (à Riga, honoris causa). Formée au théâtre (e.a. par Monique Dorsel, Yves Bical, Geneviève Page…) elle compose et joue des seule-en-scène.

AVIS D'UTILISATEURS

FIRST:xfirstword - "Le printemps: un refuge?"
stdClass Object ( [audiences] => [domains] => )

Ceci pourrait également vous intéresser...

Doudou est en colère !

Simon n'a pas emmené son doudou avec lui. Aussi ce dernier se fâche-t-il en devenant un…

Sac à puces Vol 4. Docteur Pupuces

Si Margot s'en sort, la famille Duchêne lui devra une fière chandelle. Lorsque la petite perd connaissance, c'est lui qui réveille la maisonnée. Dans sa chambre d'hôpital, c'est lui qui se trouve à son chevet. Quand la médecine semble impuissante, c'est lui qui prend le relais. Lui, c'est Sac à Puces, bien sûr, son…

Ni pardon, ni talion : la question de l'impunité dans les crimes contre l'humanité

Une analyse critique de la justice en matière de crime contre l'humanité. Selon l'auteur, à la fois nécessaires et insuffisantes, les institutions judiciaires ne peuvent être que le point de départ d'une lutte plus vaste contre la barbarie universelle, fondée sur un consensus sur le droit de l'être humain, une éducation…