Le couteau de Jenùfa


RÉSUMÉ

Solitaire mélancolique, mais néanmoins philosophe, l’inspecteur Barthélemy Dussert mène une carrière marquée par la réflexion plus que par l’action, au fil des enquêtes hors normes dont le charge sa hiérarchie. Pour le reste, la rêverie et l’amitié occupent sa vie, ainsi que les traductions éternellement recommencées du poète Wilfred Owen.
Or voilà que, sans crier gare, le fragile équilibre de son univers menace de se rompre. En pleine réforme des polices belges, alors que la suppression de sa brigade est programmée, va-t-il conserver son emploi de flic ? Avouera-t-il enfin son amour à Katrien, sa taciturne coéquipière ? Et qui est donc ce Jacques Travers, dont lui parviennent régulièrement, par courrier, les fragments d’un texte évoquant étrangement le style d’un romancier disparu ? Les enquêtes, professionnelles et privées, se croisent. Les réponses vont tomber ; certaines seront surprenantes. Au point de défier le bon sens ?
Le Couteau Jenůfa nous emmène à Bruxelles, dans le petit monde de la 22brigade de Police judiciaire, microcosme coloré d’une Belgique bien éloignée des habituelles caricatures. Un roman envoûtant, imprégné du réalisme magique cher à son auteur.



À PROPOS DE L'AUTEUR
Xavier Hanotte
Auteur de Le couteau de Jenùfa
Xavier Hanotte nait en 1960 dans la région de Charleroi. Germaniste de formation, il débute sa carrière dans la littérature en tant que traducteur. Le romancier flamand Hubert Lampo fera partie des premiers auteurs qu’il traduira. Son esthétique associée au réalisme magique influencera durablement le futur écrivain. Dès 1995, le cycle romanesque autour de l’inspecteur de police bruxellois Barthélémy Dussert débute avec Manière noire. Auteur de nombreux romans policiers mais aussi de recueils de nouvelles, d’une pièce de théâtre et d’un recueil poétique, Xavier Hanotte fait de La Grande Guerre un de ses sujets de prédilection.

AVIS D'UTILISATEURS

FIRST:xfirstword - "Le couteau de Jenùfa"
stdClass Object ( [audiences] => [domains] => Array ( [0] => 9548 ) )

Ceci pourrait également vous intéresser...

Loup et les hommes

Paris, 1663. Au cours d'une soirée, Armand, marquis de Canilhac, reconnaît, au cou d'une jeune Iroquoise, un saphir qui appartenait à son frère adoptif, Loup, qu'il a trahi et condamné aux galères vingt…

Excusez les fautes du copiste

Le narrateur, Lejeune, est sorti sans éclat d'une école de beaux-arts…