L’avenue, la kasbah



À PROPOS DE L'AUTEUR
Daniel Soil
Auteur de L’avenue, la kasbah
Certains disent que Soil c’est juif, or seule ma grand-mère l’était, qui s’appelait Belinfante, qui n’est pas un nom juif, alors on préfère croire que la Soile est une petite rivière près d’Hannut, la Soile, l’impétueuse, bien que ma famille paternelle vienne plutôt de Tournai, oui, Eugène, le spécialiste en porcelaine, celui qui marchait sur des œufs, qui avait accolé le nom de sa femme au sien propre pour que cela fasse Soil de Moriamé, qui est plus classe. Comme tout premier roman, "Vent faste" raconte un peu cette histoire, la guerre 14, les Dardanelles, un exotisme de pacotille (les Beys paradent en poney sur le littoral albanais et portent des fez…). Il est paru en 2000 au Castor Astral et a obtenu en 2001 le premier Prix Jean Muno. J’étais déjà Conseiller Wallonie-Bruxelles au Maroc, paradant en poney dans la médina, avec un fez vissé sur le crâne, quand est sorti en 2004 "Comme si seule une musique", mon deuxième roman, chez Luce Wilquin. On y retrouve ce qui devient peu à peu une sorte d’obsession, l’engagement, les communistes, dites 'keumunistes', comme dans whisky 'keuka'. La gauche caviar, les lodens verts de l’entre-deux-guerres et l’immense complexité du sexe. Et tout ça macère et revient, encore et toujours. 2 ŒUVRES QUE JE SOUHAITE FAIRE CONNAÎTRE Lawrence Durrell, Le Quatuor d’Alexandrie Stanislas Witkiewicz, L’adieu à l’automne


NOS EXPERTS EN PARLENT...
Le Carnet et les Instants

Elie est cinéaste et il débarque en Tunisie au plein cœur des mouvements du printemps arabe. Son arrivée dans le pays vise initialement à préparer un retour sur les lieux de tournage du film de Jean-Jacques Andrien, Le fils d’Amr est mort (1975). Mais dès qu’il pose le pied sur le sol tunisien, il est pris dans le tourbillon d’espoir qui anime la population qui se mobilise dans les rues. Dans sa foulée et derrière sa caméra, nous arpentons les assemblées, les sit-in, les défilés.Et nous rencontrons Alyssa, qu’il aborde lors d’une réunion. Entre eux, c’est le coup de foudre immédiat. Le besoin de se revoir relève de l’évidence, la communion d’esprit est forte tout autant que l’attirance des corps. Et pourtant, leur relation…


AVIS D'UTILISATEURS

FIRST:xfirstword - "L’avenue, la kasbah"
stdClass Object ( [audiences] => [domains] => Array ( [0] => 9548 ) )

Ceci pourrait également vous intéresser...

Loup et les hommes

Paris, 1663. Au cours d'une soirée, Armand, marquis de Canilhac, reconnaît, au cou d'une jeune Iroquoise, un saphir qui appartenait à son frère adoptif, Loup, qu'il a trahi et condamné aux galères vingt…

Les grains noirs de l'ivraie

Mais qui l'avait muté dans ce département, antichambre de la retraite où s'entremêlait…