La toute fine ombre des fleurs


RÉSUMÉ
Les textes d'O. Ganz et les œuvres de la plasticienne C. Amathéü se conjuguent pour interroger les arcanes de la féminité et du désir, autour du personnage de Rose. Publié à l'occasion du Maelström FiEstival d'avril 2008, Espace Senghor, Bruxelles.

À PROPOS DE L'AUTEUR
Otto Ganz
Auteur de La toute fine ombre des fleurs
Otto Ganz, conçu volontairement, par hasard à Anvers, la nuit de Noël. Né ailleurs en 1970, de parents identifiés ; peu à dire sur lui et son environnement ; a vécu dans un petit bourg du Hainaut belge pendant 24 ans. Habite actuellement le village de Orp-le-Petit (autoproclamé « Berceau du Boudin Vert », en Brabant Wallon) ; ne peut sans Egée, sans que ce soit le nom d’un roi ou d’une mer. Otto Ganz a également participé à de nombreuses publications, sous plusieurs pseudonymes, dans les revues suivantes : Le Fram, Nioques, Les Améthystes de Thyl, Sapriphage, Tija, ttc, Java, C4, Prospectus, le dernier Nouaison, Hermaphrodite, Formule, Poésie Seghers, Marginales

AVIS D'UTILISATEURS

FIRST:xfirstword - "La toute fine ombre des fleurs"
stdClass Object ( [audiences] => [domains] => Array ( [0] => 9548 ) )

Ceci pourrait également vous intéresser...

Jours de tremblement

Alors que le Katarina, luxueux bateau de croisière, entame sa rituelle…

Les grains noirs de l'ivraie

Mais qui l'avait muté dans ce département, antichambre de la retraite où s'entremêlait…