La poule qui avait pondu un boeuf


RÉSUMÉ
Denise et ses copines sont sans voix. La poulette a pondu un bœuf au lieu de son œuf habituel. Marge, son amie de toujours, pense que c’est peut-être dû à un b qu’elle aurait mangé. A moins que ce soit autre chose. Allez donc savoir comment un œuf devient un bœuf ?

Facétieux Christian Oster qui, à son habitude, joue avec les mots et les idées. Et que dire des bouilles tendres et perplexes que Jean-Luc Englebert a donné au joli monde…

  lire la suite sur  Littérature de jeunesse

À PROPOS DE L'AUTEUR
Jean-Luc Englebert
Illustrateur de La poule qui avait pondu un boeuf

Né le 13 mars 1968 à Herve

Bande dessinée, Saint-Luc, Bruxelles

Ma technique de dessin est l’aquarelle et l’encre. Je travaille le texte et le dessin dans le même moment. Je collabore avec diverses revues pour la jeunesse. Lauréat d'une Bourse de la Fédération Wallonie-Bruxelles - Aide au projet, 2009 et 2014.

AVIS D'UTILISATEURS

FIRST:xfirstword - "La poule qui avait pondu un boeuf"
stdClass Object ( [audiences] => Array ( [0] => 16280 ) [domains] => Array ( [0] => 9930 ) )

Ceci pourrait également vous intéresser...

À quoi rêvent les crayons le soir, au fond des cartables ?

« Tous les enfants rêvent de devenir grands. Tous les crayons rêvent de devenir petits. » Le soir, dans le fond des cartables, les crayons rêvent. Mais à quoi ? Ils songent et écrivent des mots, des mots inventés ou des mots croisés. Ils s’imaginent en train de composer les couleurs de l’arc-en-ciel ou de rétrécir tant ils sont utilisés. Car finalement, c’est leur but ultime : laisser une trace et devenir des souvenirs. Cet album accessible est une véritable invitation à laisser voyager son imagination. Chaque page est bien dosée par le texte poétique de Zidrou et subtilement illustrée grâce au crayonné de David Merveille mélangé aux photographies de Françoise Robert. Ces trois artistes ont combiné avec talent les sonorités, les rythmes, les mots, les images, les sensations et les émotions. L’alchimie donne vie aux différents crayons représentés et à leurs aspirations. Tout naturellement, le lecteur prend le chemin des mots et les relit plusieurs fois, dans le but de s’imprégner encore plus. Il en demande, encore et encore ! À son…

Chnourka

Savourer un bon thé et des petits gâteaux dans un intérieur bien chauffé… Quatre amis voyagent à travers…

Le Lac des cygnes

L’histoire de ce livre ne commence pas par «  Il était une fois  », mais par «  Il y a des lunes…