La montagne à la mer


RÉSUMÉ
Un petit album cartonné signé par deux créateurs complices qui tantôt écrivent, tantôt dessinent, tantôt écrivent et dessinent. Dans ce cas-ci, Rascal a proposé un texte que Peter Elliott a illustré. L'air du temps serait-il propice aux séries? Voici en tous cas qu'entrent en scène deux personnages, présentés d'emblée comme récurrents : Grand Chien et Petit Chat. Pour leurs premières aventures, Grand Chien a décidé de passer une journée à la mer. Petit Chat, qui avait plutôt…
  lire la suite sur  Littérature de jeunesse

À PROPOS DE L'AUTEUR
Rascal (Pascal Nottet)
Auteur de La montagne à la mer

Pseudonyme de Pascal Nottet Né le 24 juillet 1959 à Namur

Autodidacte

Je suis sans technique, non méthodique, bordélique, si peu grammairien, qu’avec tout cela en main, je m’étonne de faire des bouquins. Grand Prix Triennal de Littérature de Jeunesse de la Fédération Wallonie-Bruxelles, 2009 Lauréat d’une Bourse de la Fédération Wallonie-Bruxelles - Aide à la création, 2007 et 2014 Lauréat d'une Bourse de la Fédération Wallonie-Bruxelles - Aide au projet, 2012
Peter Elliott
Illustrateur de La montagne à la mer

Né le 1 mars 1970 à Berchem-Sainte-Agathe

Illustration, Saint-Luc, Bruxelles

Depuis 20 ans je mets des images sur des mots. Alors, quand on me demande de raconter ces images avec des mots… ! Je me dis que le plus simple est sans doute de vous inviter à visiter mon site. Lauréat d'une Bourse de la Fédération Wallonie-Bruxelles - Aide au projet, 2014

AVIS D'UTILISATEURS

FIRST:xfirstword - "La montagne à la mer"
stdClass Object ( [audiences] => Array ( [0] => 16280 ) [domains] => Array ( [0] => 16306 ) )

Ceci pourrait également vous intéresser...

Au firmament

Aiko s’est levé avec une furieuse envie de monter aux arbres. Lorsque son amie Nobou le rejoint, il est déjà dans les branches. Nobou est…

Amath et le Lwas

« Amath a sept ans et quelques chèvres ». Il a aussi une famille, un village aride dans lequel poussent très peu de plantes et son plus grand trésor est un beau livre d’images de plantes et de fleurs africaines. Il voyage et il rêve, de découvertes en surprises jusqu’au jour où il rencontre le Lwas, l’esprit des arbres et du monde végétal. Grâce à de modestes cadeaux, Amath reçoit en retour des graines et des bouquets qui poussent comme par miracle. « Il jardine l’Afrique, sarcle, racle et récolte ». Il est courageux et vaillant à l’ouvrage. Et si rêve et réalité s’étaient rejoints ? Le village d’Amath devient un havre de verdure et Amath s’épanouit dans sa terre natale. Certains duos produisent des œuvres magnifiques. En voici un parfait exemple. Maylis Daufresne propose une douce mélodie des phrases, dans laquelle chaque mot choisi est pesé, rythmé et agencé pour le plus grand bonheur de celui qui lit. Vient ensuite le plaisir des yeux nourri par les doubles pleines pages de Nathalie Paulhiac. L’ambiance africaine se traduit dans les champs chromatiques du jaune et du rouge. Toute une gamme de couleurs pour traduire différentes émotions. Rien n’est laissé au hasard. Tout est rempli, au sens propre et au sens figuré ! Textes et images inondent le lecteur, l’habitent et ne le laissent pas indifférent. Il est ainsi des albums au récit initiatique qui se consomment en plusieurs…

Le caillou de Tim

Sous son caillou « juste comme il faut », au bord de l’étang, Tim le crapaud…