La dérive des sentiments


RÉSUMÉ

À sa naissance, Héloïse est rejetée par son père. Cet aristocrate campagnard la rend  responsable de la mort de son épouse  lors de l’accouchement. Affectée d’un pied bot, l’enfant l’apprivoisera pourtant.

Pour lui trouver un prétendant que ne rebute pas  son handicap, il convie à une fête somptueuse  le gratin de la noblesse. Quelques jeunes gens supputent l’étendue de sa fortune, mais rien ne se passe comme prévu…

Entre passions et manipulations, drame et  rédemption, l’histoire d’Héloïse de Sterpigny et de sa famille traverse tout  le vingtième siècle.





NOS EXPERTS EN PARLENT...
Le Carnet et les Instants

« La mort de Barbara fut un écroulement. Elle enténébra le cœur du chevalier, ombra son esprit, fissura son âme. »Le livre de Bernard Caprasse, La dérive des sentiments, s’ouvre tragiquement. L’épouse du chevalier Jean de Sterpigny meurt en mettant au monde l’enfant qu’ils attendaient avec une ferveur heureuse.La petite Héloïse est d’abord rejetée par son père, muré dans sa douleur. Mais, au fil du temps, elle se rapproche de lui. Une affection complice se noue entre Jean de Sterpigny, qui se définit ironiquement comme « un hobereau rivé à ses terres », un vaste domaine ardennais entourant un manoir, et sa fille, née avec un pied bot qui ne l’empêche pas d’être agile et ne la tourmentera que plus tard, sous…


AVIS D'UTILISATEURS

FIRST:xfirstword - "La dérive des sentiments"
stdClass Object ( [audiences] => [domains] => Array ( [0] => 9548 ) )

Ceci pourrait également vous intéresser...

Amère patrie

Dans le décor hallucinant d'une guerre qui les déchire, deux familles, l'une des Cantons de l'Est et…