La Belgique de l’étrange


RÉSUMÉ

On a souvent évoqué l’existence d’une tradition fantastique en Belgique, tradition dont on s’est plu à rechercher les racines dans les tableaux de Jérôme Bosch et de Pieter Bruegel. Le riche panorama que décrivent les œuvres des XIXe et XXe siècles invite en réalité à un tout autre constat. C’est parce qu’elle a pu faire preuve d’une certaine autonomie à l’égard des modèles parisiens que la terre de Charles de Coster, de Jean Ray ou de Paul Willems a connu durant deux…

  lire la suite sur  Espace Nord

AVIS D'UTILISATEURS

FIRST:xfirstword - "La Belgique de l’étrange"
stdClass Object ( [audiences] => [domains] => Array ( [0] => 9294 ) )

Ceci pourrait également vous intéresser...

La poésie francophone de Belgique (Tome II) (1885-1900)

Le premier volume de notre anthologie présentait les poètes du symbolisme et des tendances ultérieures à cet état d'esprit.…

L’éternité est un battement de cils : Anthologie personnelle

Le poète belge retrace son propre parcours poétique. Son oeuvre se caractérise par la recherche d'une grande fluidité formelle, par la présence d'une interrogation douloureuse sur le non-sens existentiel et les naufrages de l'humanisme post-génocidaire, mais aussi par un attachement aux plaisirs du regard, à la beauté, à la sensualité, à la corporalité du…