Je veux qu'on m'aime !






NOS EXPERTS EN PARLENT...
ricochet

Le corbeau est toujours seul. Il a l’impression que personne ne l’aime, qu’on le fuit et cela le rend tout triste. Il aimerait bien devenir l’ami de la mésange, de la perruche et du pinson qu’il entend gazouiller et tente un rapprochement. Mais il est grand, il est tout noir et les petits oiseaux s’enfuient apeurés. Comment se faire accepter et trouver des copains quand on est différent…


AVIS D'UTILISATEURS

FIRST:xfirstword - "Je veux qu'on m'aime !"
stdClass Object ( [audiences] => Array ( [0] => 16281 ) [domains] => Array ( [0] => 9534 ) )

Ceci pourrait également vous intéresser...

Flip et Flap cherchent un trésor

Le grand-père de Flip et Flap leur a laissé une mystérieuse carte avant de disparaître. Les deux petits ratons laveurs décident de partir à la recherche du trésor dans la forêt et croisent de nombreux animaux sur leur chemin. Au terme de leur aventure, Flip et Flap sont heureux d'avoir rencontré plein de nouveaux amis, n'est-ce pas le plus beau trésor qu'on puisse espérer trouver ?  Le grand-père de Flip et Flap est mort. Mais, avant de mourir, il leur a confié une carte au trésor. Les deux ratons laveurs n’hésitent pas : ils partent à la découverte du trésor, comme leur grand-père aventurier le faisait avant eux. Cependant, le parcours n’est pas facile : il faut affronter l’orage, ne pas céder à la tentation de raconter leur quête aux animaux rencontrés et réussir à suivre les bonnes pistes. Au passage, Flip et Flap vont aussi devoir aider nombre d’amis croisés en chemin. Les illustrations de cet album plongent immédiatement le lecteur dans l’histoire. En effet, toutes rondes, elles sont pleines de tons chaleureux, mettant bien en valeur la saison automnale du récit, et, réalisées au crayon, elles donnent une douceur qui offre à l’histoire un climat apaisant. Tout de suite, le lecteur ne peut alors que s’attacher aux deux compères et avoir envie de les suivre dans leur aventure. Pleine de rebondissements, celle-ci est truffée de bonnes surprises qui prônent les valeurs de l’amitié et de l’entraide. Puis, au dénouement, une autre lettre du grand-père est trouvée : il ne faut pas hésiter à voyager. Voilà un message très bien passé grâce à cette histoire et qui donnera très certainement envie aux jeunes lecteurs de partir explorer la forêt. On ne peut que souhaiter que les lecteurs fassent d’aussi…

Et si les dinosaures existaient encore !

Zoé et Léo se réjouissent‚ toute la famille va au musée voir les dinosaures. Les dinosaures‚ ça n’existe plus‚ ils ont disparu depuis très très longtemps. Et pourtant‚ toute la famille se met à rêver… Et si les dinosaures existaient encore ! Une succession de situations comiques‚ et une invitation à faire entrer la fantaisie et l'imagination dans la vie ! Un plus : retrouve sur chaque page les personnages et découvre leurs histoires dans l’histoire.Zoé et Léo se rendent aujourd’hui, accompagnés de leurs parents, au musée d’histoire naturelle. Médusés devant un squelette de dinosaure, les deux enfants se mettent soudain à rêver : « Et si les dinosaures existaient encore ? » Léo adorerait amener son dinosaure de compagnie à l’école pour le montrer à ses amis. Sa grande sœur jouerait avec lui à la poupée et l’affublerait de toutes sortes de vêtements ! La mère des deux enfants se servirait, quant à elle, du cou du dinosaure pour suspendre un hamac et leur père embaucherait l’animal comme jardinier… A feuilleter les double-pages de cet album à la fois tendre et drôle, à l’instar des membres de cette famille l’on se prend à rêver et à imaginer ce qu’on ferait avec un dinosaure à nos côtés. La fin du livre laisse donc la parole aux jeunes lecteurs et offre une infinité de possibles. Un album à partager en famille et entre amis ! Hélène Dargagnon…

La naissance de Célestine

Initialement paru en 1987, La naissance de Célestine est devenu…