RÉSUMÉ

Izo est un être étrange. Grand et mince, manteau noir et chapeau melon, il arrive tout droit d’un tableau de Magritte. Sans passé, donc sans mémoire, sans langage mais d’une intelligence supérieure, sans a priori et donc ouvert à toute expérience, Izo devient polyglotte, philosophe, écologiste… Il s’essaie à toutes les religions, toutes les idéologies, il découvre le monde, le Paris contemporain dont, pour notre plus grand bonheur, Izo l’entomologiste observe…

  lire la suite sur  

DOCUMENT(S) ASSOCIÉ(S)


À PROPOS DE L'AUTEUR
Pascal de Duve
Auteur de IZO

Né le 05/02/1964 et est décédé le 16/04/1993



NOS EXPERTS EN PARLENT...
Le Carnet et les Instants

Ah ! Magritte ! Ses ciels bleus ! Ses jockeys paniqués galopant dans une forêt de quilles ! Ses énigmatiques bonshommes en chapeau boule et en long manteau sombre ! Que n’a-t-il inspiré de décors de roman ? De personnages-poèmes ? Que n’a-t-on usé et abusé de son nom pour expliquer en deux coups de cuiller à pot ce que serait, aurait été, notre « belgitude » ?En 1989, Pascal de Duve sortait chez Lattès un premier roman, sobrement intitulé Izo. Le livre commence sous le ciel bleu, très magrittien, un bel après-midi d’été, à Paris, au jardin du Luxembourg. Izo est soudainement là, « tombé du ciel », dirait-on, « comme une goutte d’eau tiède d’avant l’orage », tout de noir vêtu,…


AVIS D'UTILISATEURS

FIRST:rêvité monde - "IZO"
stdClass Object ( [audiences] => [domains] => Array ( [0] => 9548 ) )

Ceci pourrait également vous intéresser...

Léa, l’été

Le dernier livre de Stanislas Cotton , Léa, l’été , c’est comme avoir de l’eau jusqu’aux…

Les Chignons

Un jour, on devrait se mettre, à quelques-uns, quelques-unes, autour d’une table. Débattre ferme.…

L’herbe qui tremble

Restons ces éternels errants des frontières pour qui le monde n’est pas une apparence qui…