NOS EXPERTS EN PARLENT...
Le Carnet et les Instants

La lecture des premières lignes du nouveau roman de Sylvie Godefroid nous plonge dans l’univers profondément cruel où Hope a grandi. Elle est née avec une neurofibromatose de type 1, entendez une tumeur inopérable qui lui « bouffe » le visage et effraie les regards qui se posent sur elle. Hope a été abandonnée par ses parents et n’a pas reçu d’affection. Elle n’en ressent pas pour elle ou pour le genre humain. Pétrie par la haine et le mépris qu’elle éprouve pour elle-même et pour les autres, elle a décidé de se suicider le jour de ses quarante-et-un ans, en tuant dans la foulée dix personnes de son choix.Présentée comme ça, l’héroïne peut susciter le rejet du lecteur, mais c’est sans compter sur la finesse de l’auteure qui…


AVIS D'UTILISATEURS

FIRST:xfirstword - "Hope"
stdClass Object ( [audiences] => [domains] => Array ( [0] => 10243 ) )

Ceci pourrait également vous intéresser...

Bird et le mage Chô

Sandrine se réveille un matin dans sa maison d’enfance où trônent les objets et les meubles…

Frappe-toi le cœur

Il y a vingt-cinq ans, en 1992, paraissait Hygiène de l’assassin , premier roman d’Amélie…

Alma Viva

Vincent Engel nous emmène à nouveau à Venise. En 1740 cette fois et moins pour en parcourir les ruelles, les places…