Francophonie vivante - 4 - 2013 - De la plume à la langue


Sommaire

  • Billet
    Marie-Ange Bernard
  • De la langue à la plume
    Rose-Marie François
  • Le dit dans l'oreille de l'écrit
    Jacqueline De Clercq
  • Poésie orale et guerre de cent ans
    Dominique Lysse
  • La ville nous parle
    Henry Landroit

Langue

  • Le français du Québec, langue endogène?
    Jacques Goyens
  • Chronique langagière –Clés anglaises
    Robert Massart

Vie culturelle

  • Prix Art et Histoire
    Marie-Ange Bernard
  • 9 octobre 2013 à Namur
  • George Braque : Le peintre pense en formes et en couleurs.
    J'aime la règle qui corrige l'émotion
    Line Sommant

Lectures

  • La critique de Philippe Leuckx
  • Chant pour un corps déserté
    Claude Donnay
  • Sous la robe des saisons
    Philippe Mathy

Jacques Lefebvre a lu:

  • Frank Andriat : Les profs au feu et l'école au milieu
  • Michel Serre : Petite Poucette
  • Christian Vanrobays a lu:
  • Maurice Gillet : Le jean-foutre et la marie-salope

  • On a soufflé les 25 bougies du Non-Dit !
    Marie-Ange Bernard
  • A (s')offrir : Quelques livres
  • Tables de 2013

AVIS D'UTILISATEURS

FIRST:langue - "Francophonie vivante - 4 - 2013 - De la plume à la langue"
stdClass Object ( [audiences] => [domains] => )

Ceci pourrait également vous intéresser...

Ma langue au Chat

Le Chat est un philosophe plein de bon sens qui a du mal à appeler un chat un chat. Il est…

Wallonie rapsodie

Essai sur l'identité d'un peuple.La bistouille, l'escavèche mais Robert Campin, Simenon, le site mégalithique de Wéris,…

Style et archaïsme dans la Légende d'Ulenspiegel de Charles de Coster

Voici l’un des romans clés du dix-neuvième siècle, que les annales des lettres françaises ont pour le moins négligé. Est-ce parce qu’il s’agit de la première œuvre véritablement fondatrice de la littérature belge, cadre dans lequel, en dépit de son importance évidente, elle a suscité autant la polémique que l’admiration? Elle est au surplus l’opus quasiment unique de Charles De Coster qui, jeune encore, fit de cette entrée dans les lettres un maître-livre de lyrisme, de drôlerie, de colère et de verve épique. Située dans les Flandres opprimées par la domination espagnole au XVIe siècle, elle élève un personnage familier de la culture populaire allemande au niveau d’un héros de légende, inscrit dans une époque haute en couleur où l’Inquisition fait rage. Si l’oeuvre fascine autant, c’est qu’elle est portée par un style d’une stupéfiante richesse, où l’archaïsme est sollicité pour sa puissance d’expression, son inventivité et sa «patine» garante de saveur, de virtuosité et de puissance poétiques. Cette matière langagière exceptionnelle, Jean-Marie Klinkenberg, jeune chercheur encore, l’a analysée avec une rigueur et une clairvoyance pionnières. Il annonçait par là le grand sémioticien…