Extra-végétalia (volume 1)


RÉSUMÉ

Aux confins de l’univers, un peu à gauche après notre galaxie, quelques étoiles et un trou noir côtoient la petite planète Végétalia. Ses conditions en surface sont à peu près les mêmes que celles sur Terre : des cratères, des volcans, des mers et des ruisseaux. Elle abrite une jungle luxuriante composée de plantes tropicales gigantesques et vivaces, qui s’épanouissent avec une puissance animale. Dans ce décor mystique et fertile vit paisiblement une société composée de femmes, jusqu’au jour où, projeté d’on ne sait quel vortex, surgisse un homme, blessé, sur la plage…
Gwenola Carrère, plasticienne talentueuse, déploie ici la première partie d’un conte plantureux très librement inspiré du roman féministe Herland de Charlotte Perkins Gilman (1915). Servi par un trait érotique et sauvage, le livre n’est pas sans évoquer les récits d’aventuriers et les premiers romans fantastiques, et nous rappelle que même pour les explorateurs aguerris, les terres les plus vierges sont celles du cœur.


AVIS D'UTILISATEURS

FIRST:xfirstword - "Extra-végétalia (volume 1)"
stdClass Object ( [audiences] => [domains] => Array ( [0] => 9208 ) )

Ceci pourrait également vous intéresser...

Sambre

Une malédiction, une histoire d'amour tragique et la révolution de 1848.…

Le jardin des désirs

Mickey Loverose fait le récit de ses conquêtes féminines.…

Le bon père frédéric : messager de dieu de la Flandre au Québec

La vie de Frédéric Janssoone, franciscain ordonné prêtre en 1870, missionnaire et prédicateur, béatifié…