Et l’homme rit !


RÉSUMÉ
Ce magnifique album se présente sous la forme d’un bestiaire original, qui recense des cris étranges d’animaux jusqu’à l’Homme – qui cancane, vitupère, profère, graillonne, jacte, nasillarde, jase, murmure, parlote, s’égosille… La diversité de son langage – aussi vieille que la tour de Babel – n’est plus à prouver !

À PROPOS DE L'AUTEUR
Virginie Pfeiffer
Illustrateur de Et l’homme rit !
Née le 10 décembre 1981 à Essey-les-Nancy, France Ecole Nationale supérieure des Beaux-Arts, Nancy, France CNAP (Diplôme national de Arts Plastiques) Illustration, Livre et Design graphique, Ecole Supérieure des Arts, Liège Je me plais à voyager dans un maximum d'univers différents, au gré des projets, des envies mais aussi des rencontres avec les auteurs ou les éditeurs. C'est pourquoi les thèmes, les techniques ou encore les méthodes de travail varient : acrylique, gouache, crayons de couleurs, feutres, monotype, ... L'illustration est pour moi un espace d'expression, d'émotions aux multiples couleurs, et une rencontre avec les mots et l'imaginaire. Lauréate d'une Bourse de la Fédération Wallonie-Bruxelles - Découverte, 2015

AVIS D'UTILISATEURS

FIRST:xfirstword - "Et l’homme rit !"
stdClass Object ( [audiences] => Array ( [0] => 16280 ) [domains] => Array ( [0] => 16306 ) )

Ceci pourrait également vous intéresser...

Le livre de la jungle

L’histoire du « livre de la jungle » n’est plus à présenter. Ce ne sont pas les versions et adaptations qui manquent. Adopté par une famille de loups, Mowgli, un jeune petit d’homme, va apprendre les lois de la jungle. Entouré de Baloo, l’ours débonnaire et la panthère Bagheera, toujours alerte, il se défendra contre les attaques de Shere Khan, le tigre cruellement tenace et contre les Banda-log, singes sans foi ni loi. Loin d’une certaine mièvrerie plus consensuelle, Kid Toussaint propose dans son adaptation librement inspirée de l’ouvrage de Rudyard Kipling, une version plus sobre et intelligemment scénarisée pour les jeunes lecteurs. Ce conte philosophique, métaphore animalière du récit initiatique du destin universel, est soutenu grâce aux aquarelles de Gabriel Lefèbvre. Chaque double page est composée de son texte et de son tableau. Cette relation texte/image sert la progression de l’histoire en se complétant : trame narrative, suspense, aquarelles, décors et détails. Certains traits d’humour apportés dans quelques dessins adoucissent le côté parfois cruel ou anxiogène du récit. A chaque fois, le lecteur désire poursuivre et se retrouve à son tour un peu orphelin quand arrive la fin. Mais est-ce…

À quoi rêvent les crayons le soir, au fond des cartables ?

« Tous les enfants rêvent de devenir grands. Tous les crayons rêvent de devenir petits. » Le soir, dans le fond des cartables, les crayons rêvent. Mais à quoi ? Ils songent et écrivent des mots, des mots inventés ou des mots croisés. Ils s’imaginent en train de composer les couleurs de l’arc-en-ciel ou de rétrécir tant ils sont utilisés. Car finalement, c’est leur but ultime : laisser une trace et devenir des souvenirs. Cet album accessible est une véritable invitation à laisser voyager son imagination. Chaque page est bien dosée par le texte poétique de Zidrou et subtilement illustrée grâce au crayonné de David Merveille mélangé aux photographies de Françoise Robert. Ces trois artistes ont combiné avec talent les sonorités, les rythmes, les mots, les images, les sensations et les émotions. L’alchimie donne vie aux différents crayons représentés et à leurs aspirations. Tout naturellement, le lecteur prend le chemin des mots et les relit plusieurs fois, dans le but de s’imprégner encore plus. Il en demande, encore et encore ! À son…