Et les vivants autour


RÉSUMÉ

Cela fait quatre ans que la vie de la famille Mercier est en suspens. Quatre ans que l’existence de chacun ne tourne plus qu’autour du corps de Jeanne, vingt-neuf ans. Un corps allongé sur un lit d’hôpital, qui ne donne aucun signe de vie, mais qui est néanmoins bien vivant. Les médecins appellent cela un coma, un état d’éveil non répondant et préconisent, depuis plusieurs mois déjà, l’arrêt des soins. C’est pourquoi, lorsque le professeur Goossens convoque les parents et l’époux de Jeanne pour un entretien, tous redoutent ce qu’ils vont entendre. Ils sont pourtant bien loin d’imaginer ce qui les attend. L’impensable est arrivé. Le dilemme auquel ils sont confrontés est totalement insensé et la famille de Jeanne, en apparence si soudée, commence à se déchirer autour du corps de la jeune femme…


À PROPOS DE L'AUTEUR
Barbara Abel
Auteur de Et les vivants autour
Depuis toujours, Barbara Abel est férue de théâtre et de littérature. Elle suit à 15 ans les cours de théâtre de Bernard Marbaix à l’Académie d’Etterbeek, puis opte pour des études littéraires qui la mèneront jusqu'à une licence en philologie romane à l'Université Libre de Bruxelles. Après avoir été élève à l'école du Passage à Paris, elle exerce quelque temps le métier de comédienne et joue dans des spectacles de rue. À 23 ans, elle écrit sa première pièce de théâtre, L'esquimau qui jardinait, qu'elle interprètera avec succès sur les planches bruxelloises et au festival de Spa. Privilégiant bientôt sa passion pour l’écriture, elle remporte le Prix Cognac en 2002 pour son premier roman L’instinct maternel. Ses quatre romans suivants sont publiés aux Éditions du Masque : Un bel âge pour mourirDuelleLa Mort en écho, Illustre Inconnu. Après 2009, l'autrice rejoint les éditions Fleuve noir, chez qui elle publie notamment Derrière la haine, Après la fin, Et les vivants autour. Deux de ses romans ont connu des adaptations cinématographiques : Un bel âge pour mourir, adapté à la télévision en 2005 avec Emilie Dequenne et Marie-France Pisier dans les rôles principaux et Derrière la haine, sorti en 2018 sous le titre Duelle, un film d'Olivier Masset-de Passeen, un film qui fut primé plusieurs fois aux Magritte du Cinéma. Aujourd’hui, ses livres sont traduits à l'étranger et l'autrice bénéficie d'une renommée internationale. Lauréate d’une bourse de la Fédération Wallonie-Bruxelles - Bourse de création 2021


NOS EXPERTS EN PARLENT...
Le Carnet et les Instants

Voilà quatre ans que Jeanne n’est plus là, sans vraiment être partie non plus. Son corps repose sur un lit d’hôpital, un peu comme un appareil électrique en stand-by : alimenté mais inactif. Son esprit semble en pause, ou absent, ou en tout cas hors d’atteinte. Néanmoins, depuis ses contrées inconnues, Jeanne continue d’influencer la vie de sa famille.Celle de son mari que la culpabilité éloigne de nouvelles aventures amoureuses. Celle de sa mère, modèle d’abnégation, qui refuse de renoncer à l’espoir d’un réveil de plus en plus improbable. Celle de son père qui, malgré la visite de sa fille dans ses cauchemars, n’a jamais pu se résoudre à faire cesser ce que certains qualifient d’acharnement thérapeutique. Celle de sa…


AVIS D'UTILISATEURS

FIRST:xfirstword - "Et les vivants autour"
stdClass Object ( [audiences] => [domains] => Array ( [0] => 16454 ) )

Ceci pourrait également vous intéresser...

Noir amer

Au courant des années quatre-vingt, Joszef, un chef d'entreprise respectable, installe son empire au coeur…

La maison des veilles

La réédition d’une œuvre de Stanislas-André…

Disparu d’un trait d’encre

C’est à une forme de “passe-muraille” que l’autrice Annie Préaux…