Ène bièsse a sèt´ tièsses


Quand l’ Bon Dieu a adouvri s’ paradis pou l’ preumî coûp, l’ome qu’il-avoût prèsti, ç’astout l’ome dè Spi, Totôr, in néyandèrtalyin. Quand o fét ‘ne saquè l’ preumî coûp, ça n’èst jamés tafèt’mint rèyussi èt i fôt bén dîre què Totôr n’astoût nén vrémint djoli ; in visådje come tayi a l’apiète paç’ què l’ bon Dieu n’ sintoût nén sès foûrces ; lès-îs ètassis pèrfond pa d’zous l’arcåde dès sourcis come lès pâr’chocs d’ène ôto skôtêr ; nén dèl cacaye, savèz ; ça astoût fét pou r’layî d’ssus a coûps d’ gros bastons. Èl Bon Dieu avoût roubliyi d’ prèsti l’ minton mès pèt-ète bén què ç’astoût fét par èsprès paç’ què, l’ minton, quand o tape dèssus, ça vos done dès fameûssès stournioles.
Totôr, il-astoût pwayu pa tous costès ; ès´ grosse boudène èrchènoût tout a ène grosse tone avè dès longs pways dèssus ; èyèt si vos l’årîz vèyu arivér su sès grands pîds tout plats avè l’ grand barlokia qui…

  lire la suite sur  


FIRST:xfirstword - "Ène bièsse a sèt´ tièsses"
stdClass Object ( [audiences] => [domains] => )

Ceci pourrait également vous intéresser...

Europa Nova. Chroniques 1950 - 2008

Au Service des Institutions européennes, durant 37 ans,…

La Valse du Pont suspendu

Prix Margueritte van de Wiele 2002. "Elle tourna brusquement les talons pour se jeter dans la volée d’escaliers et fuir le regard de sa fille. Elle se sentait exaspérée, incomprise de tous.…