Emprises : Les contes du père Susar


RÉSUMÉ

Puissance maritale, autorité paternelle, contrats léonins, ambitions chèrement monnayées, chantage affectif… Tous les personnages de ce roman sont sous l’emprise d’un autre. Un vieux conteur, le père Susar, entreprend de les en délivrer en entrant dans leur mémoire, dans leurs peurs, dans leur mauvaise foi. La parole dénoue patiemment leur histoire. Cela suffira-t-il ? N’est-ce pas le monde du papier qu’il faut détruire, celui des contrats, des renonciations, des reconnaissances de dette ?
D’ailleurs, la pire des emprises n’est-elle pas celle de l’auteur sur ses personnages ?
Et si le père Susar devait les délivrer de lui-même ? Ses récits dérapent, dévoilent des pans cachés de sa propre histoire.
Derrière un récit résolument ancré dans le XVIIIe siècle liégeois se dessine un mécanisme psychologique universel, que La Boétie appelait la servitude volontaire et la société d’aujourd’hui, emprise. Les mêmes règles de sujétion qui ne reposent souvent que sur des chimères. En fin de compte, le conteur devra rendre la parole à celles à qui il l’avait confisquée : sa fille et sa femme.





NOS EXPERTS EN PARLENT...
Le Carnet et les Instants

Jean Claude BOLOGNE, Emprises. Les contes du père Susar, maelstrÖm reEvolution, 2023, 324 p., 18 €, ISBN : 978-2-87505-475-3Éblouissant roman taillé dans l’ambition, l’érudition et la magie du verbe, Emprises. Les contes du père Susar enracine son récit dans les plis du 18ème siècle, ausculte les secrets, les jougs familiaux qui s’étirent sur plusieurs générations. Jean Claude Bologne a le secret des dispositifs narratifs d’une folle intelligence qui allie questions métaphysiques et complexité des âmes. Construit comme une cathédrale, le roman met en scène un conteur hors pair, le père Susar qui, accusé de sorcellerie, vit caché dans un hameau près de Liège depuis des décennies.Dès l’entame,…


AVIS D'UTILISATEURS

FIRST:père emprise conteur récit parole fille - "Emprises : Les contes du père Susar"
stdClass Object ( [audiences] => [domains] => Array ( [0] => 9548 ) )

Ceci pourrait également vous intéresser...

La fille sur le banc

Sans doute est-ce une caractéristique majeure et heureuse du roman…

Onnuzel

Que voici un petit livre singulier ! Thierry Robberecht, nous plongeant dans les Golden Sixties ,…