Des mondes meilleurs, suivi de Shakespeare is dead, get over it !


RÉSUMÉ

Shakespeare is dead, get over it !

C’est l’histoire d’une rencontre amoureuse : celle de William (antimondialiste convaincu) et d’Anna (actrice shakespearienne convaincante) que le hasard ou le destin dispose côte à côte lors d’une rétrospective des films de Jean-Luc Godard. Le cheminement d’amants ayant connu trop d’histoires d’amour nous mènent, à travers réalités et fictions, des grottes de Hotton à Prague, de Stratford-upon-Avon à Bruxelles ou Berlin ou Beijing. Cette pièce hors du commun ressemble étrangement à la confession, en multiplex, d’enfants de notre siècle.

Des mondes meilleurs

A la veille d’une élection en Belgique, un homme politique, Raymond, attend que sa « plume », Jean-Pierre, lui écrive son discours. Sur la page blanche, pour l’instant, un seul titre se détache : Des mondes meilleurs. Mais on apprend qu’Henri, son opposant le plus dangereux, a disparu et la rumeur s’installe peu à peu… Sur fond de crise économique, d’insatisfaction conjugale et de désir éperdu de croquettes de crevettes, s’imbriquent vies privées et destins politiques.


À PROPOS DE L'AUTEUR
Paul Pourveur
Auteur de Des mondes meilleurs, suivi de Shakespeare is dead, get over it !
Paul Pourveur a suivi une formation de monteur au RITS de Bruxelles et s'est dirigé ensuite vers l'écriture de scénario. Dans un premier temps, il a été scénariste et scriptdoctor pour le cinéma et la télévision. C’est au milieu des années 80 qu’il a parallèlement commencé à écrire des textes pour le théâtre. En tant que scénariste, il a collaboré à des documentaires, ainsi qu’à des films pour la jeunesse et à des films de long métrage. Il a également collaboré à diverses séries télé populaires, telles 'Adriaen Brouwer', 'Congo' et 'Windkracht 10' (toutes pour la VRT). Entre les pièces de théâtre 'le Diable au corps', qui a été jouée en 1986 par la compagnie de witte Kraai, et 'Shakespeare is dead, get over it' (2002, Keesen & Co), il a composé un répertoire extraordinairement riche, réunissant d'intrigants textes de théâtre grâce auxquels il s'est hissé parmi les plus importants pourvoyeurs matière textuelle sur le territoire néerlandophone. Dans son travail, il oppose à la dramaturgie traditionnelle un récit bien structuré, clair, linéaire, portant une belle finition, qui respecte l'unité de temps, de lieu et d'action. Paul Pourveur puise son inspiration dans les grands idéaux, les faits et les évènements d'actualité, l'apparence et la réalité. Au sein de son œuvre dramatique, il organise la rencontre de différents genres et styles et traite aussi volontiers les idées et les phrases tirées de textes scientifiques. Il offre au spectateur diverses matières, dans lesquelles ils peuvent puiser pour construire leur propre récit. Auteur bilingue (Paul Pourveur a été élevé dans les deux langues, il écrit donc aussi bien en néerlandais qu'en français) il utilise la langue avec entêtement: non seulement comme moyen d'expression, mais aussi comme objet d’intérêt artistique. Lauréat d’une bourse de la Fédération Wallonie-Bruxelles - Bourse d'appoint 2021

AVIS D'UTILISATEURS

FIRST:xfirstword - "Des mondes meilleurs, suivi de Shakespeare is dead, get over it !"
stdClass Object ( [audiences] => [domains] => Array ( [0] => 9212 ) )

Ceci pourrait également vous intéresser...

La Gioconda

Ce texte fort est un chant d'amour : on y ressent une grande sincérité, une passion parfois violente, on y découvre l'amour fou,…

Théâtre

Ces trois œuvres [ Le Burlador , Tous les chemins mènent au ciel , Le Roi Lépreux ] publiées dans l'immédiate après-guerre…