Corrspondances d'immobiles voyages de transparentes intentions (partie 2)


RÉSUMÉ
Elles sont amies – autrices – vivantes. L’une marche dans le monde, habituellement. Dessine aussi. L’autre marche dans Bruxelles et territoires connexes, souvent. Photographie aussi. L’une part loin. L’autre reste là. Une correspondance, une intention de lien et l’écriture de l’espace-temps entre les deux se tisse à travers un blog (http://correspondenses.tumblr.com/). Le mouvement des corps et des esprits sera la matière première de leurs échanges. Carnets de voyages intérieurs, immobiles, grandiloquents, leur livret répond à l’étrange besoin d’écrire le chemin parcouru, d’espérer se perdre et se trouver. Exercice de sérendipité appliquée. Contraintes d’écriture pour le blog : Karen écrit à partir d’un téléphone Blackberry qui empêche souvent d’écrire des phrases en entier. D’où une urgence à écrire le maximum en peu de temps. Milady écrit dans l’article du blog directement, sans passer par la case document Word. Chacune poste son article sans édition (ou presque). L’orthographe, l’oralité, la syntaxe sont soumises à l’urgence, le format blog et l’envie de lettre sans brouillon. Le blog a gardé cette authenticité. Ce livret a permis une relecture, une édition afin d’être lisible pour et tourné vers d’autres lecteurs.

À PROPOS DE L'AUTEUR
Milady Renoir
Auteur de Corrspondances d'immobiles voyages de transparentes intentions (partie 2)
Milady Renoir est née un mois après la dépénalisation de l’avortement (merci Simone) en France. Elle a grandi pas très droit entre la Loire, la Seine, la Marne, l’Yonne, des HLM, des copain.e.s qu’on nomme racailles et des piliers de bar. Grâce à un quinquennat involontaire à Londres, elle a exercé moult métiers: femme de chambre (voyeuse), barmaid (assistante sociale), trieuse de produits en usine (chouraveuse), employée de boulangerie (gloutonne), commerciale pour des hôtels de charme (scénariste). Vit plus ou moins bien à Bruxelles depuis l’an 2000. Depuis 15 ans, elle alterne écritures en fulgurance, animation d’ateliers d’écritures sans tempérance, de la coordination de réseau (Kalame, réseau professionnel d’animateur.trice.s d’ateliers d’écriture de 2010 à 2017), élevage d’un ogre blond qui chausse du 39, entretien de 6 blogs avec persévérance et quelques performances corps-encre-gorge dans divers lieux a-sociaux (voir CV artistique). Militante pulsionnelle se situant en intersectionnalité, et au service des luttes des exilé.e.s forcé.e.s, souvent nommé.e.s Sans Papiers. Elle prévoit l’extinction totale des feux en 2046 juste avant le journal de 20 heures. En attendant, elle aura publié au moins 4 booklegs aux éditions Maelström, disséminé des textes dans une trentaine de revues d’arts, de questions sociales, de recherche littéraire et de papiers laissés sous la pluie ou la sueur. Une démarche artistique: Sans trop de principe ni scrupule, une perception dilettante et dense de ce que c’est d’être au monde, au sein de mondes. Des performances de corps, de gorges et de mots au milieu de gens acquis ou lointains lui permettent de jouer et mettre en scène ses rêves-désirs-envies-pulsions (vie-mort-amour). Entre séductrice et provocatrice, entre grande gueule et petite frappe, entre lumière et chaos, son corps cherche un chemin, un virage, un élan et l’écrit suit tout le processus. + Entretien ‘ancien’ mais valide réalisé par Edith Soonckindt autour de quelques valeurs et marottes: soonckindt.com/news-auteurs/4207/   Le reste n’est qu’illusion, qu’éphémère. https://miladyrenoir.org/

AVIS D'UTILISATEURS

FIRST:blog - "Corrspondances d'immobiles voyages de transparentes intentions (partie 2)"
stdClass Object ( [audiences] => [domains] => Array ( [0] => 10367 ) )

Ceci pourrait également vous intéresser...

Le géant du lac

Comment trouver un bain à sa mesure, lorsqu’on est un géant « aussi grand qu’une montagne » ? Il…