Chansons de la Grande Droguerie Poétique


RÉSUMÉ

La Grande Droguerie Poétique est un magasin de produits imaginaires créé et animé par Dominique Maes. D’abord une exposition, ce projet a rapidement évolué vers un véritable magasin d’objets qui ne s’achètent pas. Au volant de sa Droguerie mobile, Dominique Maes délivre ses pots aime.
De l’elixir de joie au sirop de boniment, les différentes fioles joliment illustrées sont répertoriées et accompagnées d’une chanson/poème tantôt amusante tantôt satirique.

Auteur et illustrateur de plus de quatre-vingts albums pour la jeunesse, nouvelliste pour les adultes, clarinettiste, créateur de la Grande Droguerie Poétique (magasin imaginaire en expansion permanente), il est avant tout un raconteur d’histoires qui voyage du dessin vers les mots, des mots à la musique, de la musique aux spectacles, des spectacles aux rencontres, des rencontres aux livres… afin de se sentir vivant et de partager ce bonheur-là.


À PROPOS DE L'AUTEUR
Dominique Maes
Auteur de Chansons de la Grande Droguerie Poétique

Né le 29 mai 1957 à Bruxelles.

Humanités artistiques, Académie royale des Beaux-Arts, Bruxelles. Arts graphiques, Saint-Luc, Bruxelles.

Enseigne l’illustration à l’ERG, Bruxelles. Animateur de l’Atelier d’Illustration. Illustrateur, auteur pour les enfants ; nouvelliste pour les adultes. Raconteur d’histoires, je voyage du dessin (à la plume, crayons de couleur ou aquarelle) vers les mots, des mots à la musique, de la musique aux spectacles, des spectacles aux rencontres, des rencontres aux livres… afin de me sentir vivant et de partager ce bonheur-là. Lauréat d’une Bourse de la Fédération Wallonie-Bruxelles - Aide au projet, 2007. Soutien de la Fédération Wallonie-Bruxelles - Narration numérique, 2012.

AVIS D'UTILISATEURS

FIRST:xfirstword - "Chansons de la Grande Droguerie Poétique"
stdClass Object ( [audiences] => [domains] => Array ( [0] => 9176 ) )

Ceci pourrait également vous intéresser...

Le miel des peurs

Recueil de poèmes qui tentent de retirer une jouissance de la vie donnée par la mort, de la vie qui…

Chant de feu

"Un beau livre, sobre, vif, qui rend tangibles les saisons et les heures. Les illustrations d’Anne Leloup devancent ou suivent le poème avec la force sereine des empreintes." Critique de Françoise Lison dans Le courrier de l’Escaut paru en octobre 1999. Extrait : "A force de se chercher de se trouver de se perdre de rouvrir le sentier des rencontres de déplorer les malentendus les impasses de célébrer les retrouvailles ils déboucheront dans la clarté sans fin" [Source : Le site des éditions…