Ce soir, on dort dans les arbres


RÉSUMÉ

L’auteure s’adresse à sa grand-mère centenaire et tisse le récit d’une relation. Amour, complicité, humour et bienveillance offrent en creux le portrait tendre et délicat d’une transmission. La petite-fille accompagne le très grand âge de la grand-mère, dans ses moments d’égarement et dans ses éclairs de lucidité, dans ses petites folies, ses souvenirs, ses chansons…




PRIX
  •   Prix de Delaby-Mourmaux de L’Association des écrivains belges (A.E.B.), 2021


NOS EXPERTS EN PARLENT...
Le Carnet et les Instants

Des textes et des illustrations à parts égales, il se dissémine d’emblée du délice, facile à reconnaitre et partager. La recette est en effet transparente de simplicité et de vérité : une petite-fille s’adresse à sa grand-mère tout juste centenaire. Complicité, humour, bonne humeur et gâteau d’anniversaire ouvrent les papilles du lecteur.Moi : Tu as cent ans aujourd’hui, bonne-maman.Toi : Mais non…Écrit sans arabesques, a minima comme autant de notes prises entre les mots et aux vents légers des échanges, Violaine Lison offre ici une petite création littéraire qui témoigne d’un quotidien sur un ton intensément filial. Il s’en dégage toute l’affection mutuelle pouvant exister entre deux êtres que deux générations…


AVIS D'UTILISATEURS

FIRST:xfirstword - "Ce soir, on dort dans les arbres"
stdClass Object ( [audiences] => [domains] => Array ( [0] => 9176 ) )

Ceci pourrait également vous intéresser...

Transparences et vitrail

Deux recueils de poèmes en vers classiques et libres.

Le miel des peurs

Recueil de poèmes qui tentent de retirer une jouissance de la vie donnée par la mort, de la vie qui…