Ce que je confie aux vagues



NOS EXPERTS EN PARLENT...
Le Carnet et les Instants

Les dix illustrations d’Isabelle Busschaert sont splendides ! On aimerait avoir les originaux en main. Ce sont des taches de couleurs liquides s’épousant très harmonieusement, et pénétrant le papier où s’immerge le regard comme dans un bain cosmique. Veines et nervures génèrent les cartes de territoires imaginaires et infinis, débordant largement leur modeste format de carte postale.Les traces de griffures en sillages créent une tension humide et florale vivante, et donnent aux dessins une vibration chaque fois propre et toujours mouvante, capturant l’œil au cœur d’une jungle illustrée dans le détail par un botaniste qui serait devenu fou d’amour pour son objet d’étude. Quel voyage fantastique, que ce travail d’orfèvre sculptant à…


AVIS D'UTILISATEURS

FIRST:xfirstword - "Ce que je confie aux vagues"
stdClass Object ( [audiences] => [domains] => Array ( [0] => 9176 ) )

Ceci pourrait également vous intéresser...

Seuils de Loire

Présentation de l'auteure : 'Adossée à la tour du Moulin Géant qui surplombe…

La peau douce

Poèmes en vers libres, d'une sensualité et d'une intensité surprenantes. Formule…

Nonante-neuf poèmes

Son art est la simplicité même. On a souvent confondu cette limpidité qui semble couler…