Brindilles


RÉSUMÉ

Chaque poésie est tenue pour singulière, soit. Cependant certaine parole poétique se distingue par une capacité d’attention telle, par une force de rayonnement à ce point irrépressible, à partir de circonstances souvent au plus près du quotidien, au plus proche de l’expérience sensible, comme pour faire face à l’inattendu, à l’imprévisible, parfois pour témoigner du presque rien ; mais un presque rien si considérable qu’il bouleverse tout le rapport que l’on entretien avec le monde qui nous entoure, qui nous habite, que nous respirons, et qui respire en nous. C’est que la perspective qu’une telle poésie développe et engage cherche l’adresse de l’autre, du lecteur, pour le rejoindre et le toucher. Sans quoi la parole poétique est vouée à tourner sur elle-même. La poésie de Soline de Laveleye évoque cette nature du quotidien si insistante, tout ce « ronronnement des choses », selon ses propres termes, comme pour se maintenir en elle, en cette réalité qu’elle ressaisit par les mots, par la parole poétique, permettant ainsi d’accéder aux pulsations du corps, inséparables en ses textes de l’imagination et de la pensée. Celles des sensations tout autant, et celle de l’espace en sa clarté comme de ses obscurités, non moins. Une manière, et peut-être la seule, de « rendre le monde visible », pour le saisir ; et au milieu de chantiers en action, pour y ajouter. Alors que chez cette auteure aucune complaisance n’est épargnée face au monde à « apprivoiser » et tel qu’il va ; face à ses dérives ressenties dans les plus infimes moments de l’existence. Cette poésie impulse une dimension critique, un regard à distance, un recul nécessaire à notre acuité, à cette lucidité qui nous est devenue indispensable pour ne pas dire, essentielle, pour vivre à l’époque nôtre


À PROPOS DE L'AUTEUR
Soline de Laveleye
Auteur de Brindilles
Soline de Laveleye est née à Bruxelles en 1980. Diplômée en lettres et en anthropologie, elle a vécu et travaillé dans différents pays en Europe, en Afrique de l’Est et en Asie. De retour en Belgique, elle anime des ateliers d’écriture et accompagne des personnes désireuses de se lancer dans une démarche de récit de vie. En parallèle, elle continue à écrire et à travailler sur des projets sonores. Ses premiers textes, publiés dans des revues littéraires (Le Journal des PoètesMarginales…), sont remarqués. Elle enchaîne avec plusieurs livres, dont La chambre (Tétras-Lyre, 2011), La Grimeuse (MEO, 2013), Les phrases de la mâcheuse (Maelström, 2014) et Brindilles (Cormier, 2019). En 2018, elle expose une installation sonore, Panta Rhei, au festival de Musrara à Jérusalem, avec le soutien de l’Institut français de Jérusalem. Elle écrit et réalise Monstruations, une création radiophonique soutenue par le Fédération Wallonie Bruxelles et diffusée en mai 2021.

NOS EXPERTS EN PARLENT...
Le Carnet et les Instants

Au fond, je n’écris pas.Je balance entre l’oubli et le désirde vivre. Dans Brindilles, les jours s’égrènent en un chapelet d’instants. À l’écoute des bruits du monde, des oiseaux ou des souvenirs qui habillent les heures, Soline de Laveleye, auteure des ouvrages La chambre (Tétras Lyre, 2011), La grimeuse (M.E.O., 2013), Les phrases de la mâcheuse (Maelström, 2014) et remarquée par l’AEB qui lui a décerné le Prix Hubert Krains en 2017, délivre son recueil Brindilles, aux Éditions Le Cormier.Lapées délicates, foulées calligraphes,morsures chirurgicales,vos traces sont plus sûresque toutes mes tentativesd’apprivoiser le monde. Divisé en plusieurs sections dont, par exemple,…


AVIS D'UTILISATEURS

FIRST:brindilles monde - "Brindilles"
stdClass Object ( [audiences] => [domains] => Array ( [0] => 9176 ) )

Ceci pourrait également vous intéresser...

Brindilles

Au fond, je n’écris pas.Je balance entre l’oubli et le désirde vivre.  Dans Brindilles…

Liminaire l’ombre

À la lecture de Liminaire l’ombre , me revient en tête une image, elle inaugure la…

Du feu dans les brindilles

Aurélien Dony fait partie d’une nouvelle génération de poètes née dans…