Avec Daniel Soil en Tunisie, au temps du jasmin


Après 35 ans, Jean-Jacques Andrien revient sur les lieux du tournage de son film Le fils d’Amr est mort, afin de retrouver les acteurs amateurs qui y avaient participé et dont le scénario évoque la mort en Europe d’un militant originaire de leur village, Guermassa. Elie, un jeune cinéaste, lui propose de l’accompagner et de filmer la rencontre. Voici l’amorce d’un véritable roman – reportage. Nous sommes à l’automne 2010. Débarqué à Tunis, Elie croise Alyssa, une jeune professeure de français. Au cœur d’une société encore soumise aux contraintes et aux interdits, un amour fulgurant naît. Alyssa accompagne Elie à Guermassa, dans la voiture, la musique de Didon et Enée de Purcell scande le voyage. Kelibia, Zaghouan, Kairouan, Sfax… À travers villes et villages, l’auteur nous emmène à la découverte d’une Tunisie plurielle, entre curiosités touristiques et campagne profonde, jusqu’aux habitations troglodytes de Guermassa. Nous sommes à l’aube de 2011 et l’impensable…

  lire la suite sur  REVUES.BE


FIRST:xfirstword - "Avec Daniel Soil en Tunisie, au temps du jasmin"
stdClass Object ( [audiences] => [domains] => )

Ceci pourrait également vous intéresser...

La douzième île

Pendant des années, cette île a servi d'asile psychiatrique. Un asile où le nombre de décès était particulièrement…

Sac à puces Vol 5. Le lundi au soleil

Des chiens qui peuvent faire du baby-sitting, rouler à vélo, utiliser une carte de crédit ou adoucir les dernières heures d'un vieux hamster, ça ne court pas les rues. Et pourtant, Sac à puces, bâtard pure race…

Le poison vert

Dessins d'Edouard Aidans sur un scénario de Greg. Couverture de Hermann.