Au fond un jardinet étouffé


RÉSUMÉ

Bruxelles n’a jamais rien eu d’extraordinaire. Elle a toujours été la ville. La capitale. Dans mon enfance entourée de villages, Bruxelles a toujours été la ville.
Bruxelles, premier repère mental insufflé en primaire sur la carte d’une Belgique qui m’était en fait inconnue. Connaît-on jamais vraiment son pays ?
Jusqu’à mes dix-huit ans, les souvenirs que j’ai de la ville sont tout ce qu’il y a de plus flous, à l’image du caractère abstrait qu’elle avait pour moi.
Je suis entrée en conflit avec Bruxelles quand elle est devenue réelle. Avant ça, je n’avais rien à craindre, elle ne me connaissait pas.


À PROPOS DE L'AUTEUR
Morgane Eeman
Auteur de Au fond un jardinet étouffé
Morgane Eeman est née en 1989. Elle a vécu en Gaume toute son enfance et son adolescence et y a développé très tôt un goût prononcé pour le théâtre et la littérature. Après avoir subi des études à Bruxelles, elle part à Malte pour plusieurs mois. Elle en revient avec une histoire qu’elle écrira en 2017 : L’île quimboiseuse (roman poétique à paraître chez maelstrÖm reEvolution). Sa rencontre avec Marcel Moreau cette même année et le soutien indéfectible qu’il lui apporte depuis lors la stimule encore et toujours dans son écriture. En 2018, elle joue dans le spectacle BUVONZUNCOUP, création théâtrale de Stefan Thibeau autour de l’œuvre de Marcel Moreau. Ce spectacle devient le déclencheur d’un nouveau pan créatif : son amour des mots rejoint le plaisir de les dire au micro, avec toute l’intimité que cela peut apporter. En 2020, elle crée alors deux podcasts : Les sens & les sons, un podcast dédié à la poésie, dans lequel elle se propose de faire entendre des mots d’auteurs d’hier et d’aujourd’hui ; et Les sens, les sons & l’écriture, un journal de bord sonore, qui lui permet de partager tout ce qui jalonne son parcours d’écrivain. Son premier livre, Au fond un jardinet étouffé paraît en 2019 dans la collection « Bruxelles se conte » aux éditions maelstrÖm reEvolution. En 2021, elle publie le roman-poème L’île quimboiseuse chez le même éditeur et participe au recueil EssentiELLES (éditions Audace) aux côtés de plusieurs autrices belges.

NOS EXPERTS EN PARLENT...
Le Carnet et les Instants

Chaque fin d’année, depuis onze ans, l’éditeur bruxellois Maelström nous décoche une salve de huit booklegs dans le cadre d’une collection « Bruxelles » se conte initiée par la COCOF (Commission Communautaire Française de la Région Bruxelles-Capitale).Des booklegs ? Des livres édités à prix démocratique (3 €), arrimés à un évènement (musical, poétique), dont ils constitueront la trace. En l’occurrence, l’anniversaire de la librairie adossée à la maison d’édition, la présentation des ouvrages et leur mise en scène (lectures avec fil rouge, investissement de divers espaces) furent consubstantiels.Parmi ces petits objets au graphisme raffiné, Au fond un jardinet étouffé nous touche particulièrement. Une première…


AVIS D'UTILISATEURS

FIRST:xfirstword - "Au fond un jardinet étouffé"
stdClass Object ( [audiences] => [domains] => Array ( [0] => 10367 ) )

Ceci pourrait également vous intéresser...

L’angoisse de la première phrase

Recueil de quinze nouvelles qui traitent des drames…

Le jour se lève encore

Ce recueil comporte une nouvelle de Réjane Peigny, 'Amina danse', une nouvelle de Francis Dannemark, 'Les pluies passées', et 'Le jour se lève encore', poème à quatre mains commandé par Gil Jouanard pour 'Mille ans après l'an mil', volume collectif publié chez Climats…