Ariane


RÉSUMÉ

Elles sont collégiennes et s’aiment d’amour dur. L’une vient d’un milieu modeste et collectionne les complexes. L’autre est d’une beauté vénéneuse et mène une existence légère entre sa piscine et son terrain de tennis. L’autre, c’est Ariane, jeune fille incandescente avec qui la narratrice noue une relation furieuse, exclusive, nourrie par les sévices qu’elles infligent aux autres. Mais leur histoire est toxique et porte en elle un poison à effet lent, mais sûr.

Premier roman sur une amitié féroce, faite de codes secrets et de signes de reconnaissance, à la vie à la mort.

 

ÉCOUTER UN EXTRAIT : 



À PROPOS DE L'AUTEUR
Myriam Leroy
Auteur de Ariane
Myriam Leroy a 39 ans et habite Bruxelles. Elle a fait des études de journalisme à l'UCL et a longtemps enseigné l'écriture de presse aux étudiants qui lui ont succédé sur les bancs de l'Université. Elle a travaillé comme journaliste freelance pour à peu près tout ce qui se fait d'organes de presse écrite en Belgique francophone, mais aussi en radio et en télévision. Il lui est également arrivé de commettre des chroniques humoristiques et d'en tirer des livres (« Les Bobos, La Révolution Sans Effort » et « Myriam Leroy N'aime Pas », à la Renaissance du Livre). Sa première pièce de théâtre, « Cherche L'amour » (Théâtre de la Toison d'Or), lui a valu le prix de la meilleure autrice aux Prix de la critique 2017. Elle a depuis co-écrit le spectacle « Sisters », toujours au TTO. Son premier roman, « Ariane » (Editions Don Quichotte), a été finaliste du prix Goncourt du premier roman et du Prix Rossel, notamment. Son deuxième roman, « Les yeux rouges », remarqué par le jury du Prix Médicis, est sorti en août 2019 aux éditions du Seuil (il sera adapté au Théâtre de Poche), tandis que sa nouvelle pièce, « ADN », est jouée en 2020 et 2021 au Théâtre de la Toison d'or. Myriam Leroy a co-réalisé avec Florence Hainaut le documentaire #SalePute (Arte, RTBF).  

NOS EXPERTS EN PARLENT...
Le Carnet et les Instants

L’adolescence est un labyrinthe. On y entre au sortir de l’enfance et on en cherche l’itinéraire et la sortie pour entrer dans l’âge adulte. À la suite de deux amies qui sont au cœur de son premier roman, Ariane, Myriam Leroy nous déroule quelques fils pour traverser cette période qualifiée d’ingrate.La narratrice est née au cœur du Brabant wallon, déjà tout un programme à ses yeux, dans une famille catholique, conventionnelle, ennuyeuse à mourir (et notre héroïne a de fréquentes velléités de suicide), qui mène une vie de privations, mais qui se gargarise d’appartenir à la bourgeoisie nantie. À tel point que leur fille s’est mise à haïr les riches du BW, « Haïr les riches, qu’ils soient ou non gentils, haïr davantage les gentils, les riches…


AVIS D'UTILISATEURS

FIRST:xfirstword - "Ariane"
stdClass Object ( [audiences] => [domains] => Array ( [0] => 9548 ) )

Ceci pourrait également vous intéresser...

Salud camarada !

Republiant des ouvrages marquants de la littérature belge, récents ou plus anciens, exhumant des…

Le concerto pour la main gauche

Bien des années après la Seconde Guerre mondiale, Gabriel et Tony se…