Ariane à Naxos, Molly Bloom en Erin, deux insulaires, oui...


RÉSUMÉ

Dans cet essai, l’auteur propose une lecture comparative des « Dithyrambes de Dionysos », dans « Ainsi parlait Zarathoustra » de F. Nietzsche et du monologue de Molly Blum, dans « Ulysse » de J. Joyce, et met en lumière les traits communs aux deux personnages féminins : Ariane, après son abandon par Thésée sur l’île de Naxos et l’irlandaise épouse de Léopold Blum.

  lire la suite sur  Bela



AVIS D'UTILISATEURS

FIRST:xfirstword - "Ariane à Naxos, Molly Bloom en Erin, deux insulaires, oui..."
stdClass Object ( [audiences] => [domains] => )

Ceci pourrait également vous intéresser...

Europa Nova. Chroniques 1950 - 2008

Au Service des Institutions européennes, durant 37 ans,…

Chant de feu

"Un beau livre, sobre, vif, qui rend tangibles les saisons et les heures. Les illustrations d’Anne Leloup devancent ou suivent le poème avec la force sereine des empreintes." Critique de Françoise Lison dans Le courrier de l’Escaut paru en octobre 1999. Extrait : "A force de se chercher de se trouver de se perdre de rouvrir le sentier des rencontres de déplorer les malentendus les impasses de célébrer les retrouvailles ils déboucheront dans la clarté sans fin" [Source : Le site des éditions…