Justine Huart


PRÉSENTATION
J'ai passé toute mon enfance et adolescence dans la province du Luxembourg. Ma mère était originaire de Liège, raison pour laquelle j'y suis née, et mon père lui venait de Barvaux-sur-Ourthe. J'ai d'abord vécu mes deux premières années à Barvaux où mes parents s'étaient installés après leur mariage. Nous avons ensuite déménagé dans le village de Hotton pour les besoins du travail de ma mère. J'y ai vécu jusqu'à mes 24 ans. Mes parents et mes deux frères y habitent encore. J'ai fait mes humanités à Sainte Julie et à Saint-Laurent à Marche-en-Famenne de 2001 à 2007. J'y ai étudié le latin et le grec avec également une formation plus poussée en math et en sciences. J'ai débuté ensuite des études de médecine en 2007 à l'université de Liège. J'ai été diplômée en 2014 après 7 ans d'étude. Depuis, j'ai débuté une spécialisation en néphrologie et je suis actuellement en 5ème année de formation. Je réalise également en parallèle de ma formation clinique un doctorat en sciences biomédicales grâce à un mandat FNRS de candidat spécialiste doctorant. J'ai dès lors déménagé depuis 4 ans à Liège afin de faciliter mes trajets. Je reste néanmoins fort attachée à la province du Luxembourg et notamment aux villes de Hotton et de Marche où je me rends encore très régulièrement.J'ai écrit mon premier roman au cours de l'année 2017 et je l'ai ensuite soumis à plusieurs maisons d'édition. La maison d'édition Noir'édition située en Bretagne m'a répondu favorablement et j'ai décidé de travailler avec eux au début de l'année 2018. Le livre est paru début octobre 2018. Il s'agit d'un thriller psychologique qui s'intitule «Ce qu'il reste de nous».

BIBLIOGRAPHIE